Procès Khalifa Sall : “Macky ne peut plus s’ériger en exemple”

0
76

Me Khassimou Touré, avocat de Mbaye Touré, a plaidé au 3e jour du procès en appel de Khalifa Sall. Le conseil du Directeur administratif et financier (Daf) de la mairie de Dakar s’en est pris au président de la République Macky Sall. Qui, à ses yeux, n’a plus le droit de s’ériger en modèle devant ses pairs.

“Vous (Demba Kandji, président de la Cour d’appel de Dakar) ne pouvez pas mépriser cet arrêt. Il s’impose ! Vous avez la capacité pour mettre fin à ce procès nauséabond. Mon client Mbaye Touré et Khalifa Sall ont le même destin juridique. Le président Macky Sall ne peut pas s’ériger en exemple devant ses paires. Parce qu’avec les affaires de Karim Wade et Khalifa Sall, on en a plein la tête. Il faut aujourd’hui que le Sénégal se réconcilie avec le peuple. La Cour a condamné le Sénégal. Vous avez un parcours élogieux. Vous êtes très respecté dans ce pays. Réconciliez le peuple sénégalais avec sa justice. Je ne dis pas que la justice est à genoux, mais elle est en train de tituber”, a plaidé Me Khassimou Touré.

Frère et avocat du Daf condamné en première instance dans cette affaire, Me Touré a aussi porté la réplique aux avocats qui estimaient que la Cour de justice de la Cedeao se devait elle-même de tirer les conséquences de sa décision.

“La Cour n’avait pas à ordonner la libération immédiate de Khalifa Sall ou de Mbaye Touré. Elle vous demande de réhabiliter la personne. Elle vous redonne l’occasion de redorer le blason de la justice. Ce procès est nauséabond pour les acteurs, pour notre démocratie, la diplomatie, l’image de notre pays”, ajoute-t-il.

Auteur: Youssoupha MINE – Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here