Amandes : un fruit aux 1001 bienfaits !

0
125

Minéraux, fibres, protéines, oméga-6… les amandes renferment de multiples nutriments et possèdent de nombreux bienfaits santé. Découvrez les atouts de ce fruit oléagineux, avec les conseils de Anne Guillot, diététicienne nutritionniste.

Un cocktail de vitamines et de minéraux

Les amandes sont des fruits oléagineux qui contiennent de nombreux nutriments.
Ainsi, “une portion de 30 grammes d’amandes contient 75 milligrammes (mg) de calcium, 70 mg de magnésium, 125 mg de phosphore et 200 mg de potassium. Elles contiennent aussi un peu de zinc et de fer” détaille Anne Guillot, diététicienne-nutritionniste.
Côté vitamines, les plus représentées sont la vitamine E à raison de 4 mg pour 30 grammes (g) d’amandes, soit environ un tiers des apports journaliers recommandés et celles du groupe B.

Publicité

La moitié des apports recommandés en oméga-6

Qui dit fruit oléagineux dit lipides. Mais pas n’importe lesquels ! “30 g d’amandes contiennent 16 g de lipides. 60% d’entre eux sont monoinsaturés – comme ceux de l’huile d’olive ou de l’avocat – et 25% sont polyinsaturés, principalement des oméga-6” souligne Anne Guillot. Elle ajoute qu’ “une portion d’amandes fournit la moitié des apports journaliers recommandées en oméga-6”.
Les acides gras insaturés, qui comprennent les acides gras monoinsaturés et polyinsaturés sont considérés comme le “bon” gras car ils sont soupçonnés de protéger la santé cardiovasculaire. Les premiers sont principalement présents dans l’huile d’olive, les noix et les arachides. Les seconds se trouvent par exemple dans les graines et l’huile de lin sous forme d’oméga-3, rappelle Santé Publique France.

Un aliment riche en fibres

Les amandes contiennent une quantité intéressante de fibres : “30g d’amandes apportent 3g de fibre, soit près de 10% des apports journaliers recommandés”, note Anne Guillot.

L’intérêt ? “Les fibres facilitent le transit intestinal et procurent une sensation de satiété durable” précise la diététicienne nutritionniste. En effet, en ralentissant l’absorption des glucides et des lipides par le tube digestif, les fibres retardent la sensation de faim.

Autre avantage : “les fibres diminuent la réponse glycémique du corps aux aliments” ajoute la spécialiste. Or, plus la réponse glycémique est élevée, plus le taux de sucre dans le sang (ou glycémie) pendant sa digestion sera haut. Et une forte glycémie entraîne un pic d’insuline, la principale hormone impliquée dans le stockage des graisses. En résumé, diminuer la réponse glycémique limitera la production d’insuline et donc le stockage des graisses.

Attention tout de même à ne pas abuser des fibres car elles peuvent être irritantes pour l’intestin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here