BASKET (H) – AMICAL SENEGAL / REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE – Les Lions terminent en beauté

0
111

Vainqueur, dimanche dernier (72-51), le Sénégal a encore battu (70-61) la République Centrafricaine, hier, lors de leur deuxième confrontation amicale. Les Lions démarrent le Tournoi de Lagos, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2019, vendredi prochain contre le Rwanda.

L’équipe masculine de basket du Sénégal a achevé, hier, sur une note positive, sa préparation pour le Tournoi de Lagos (14, 15 et 16 septembre 2018). Les Lions se sont imposés sur un écart de 9 points (70-61) face à la République Centrafricaine, au stadium Marius Ndiaye de Dakar. Cette fois-ci, leurs adversaires se sont mieux défendus par rapport à la première rencontre, dimanche dernier, où ils avaient été défaits par 21 points de différence (72-51). Les deux équipes préparent les éliminatoires de la Coupe du monde, Chine-2019.

Les hommes du coach Abdourahmane Ndiaye ‘’Adidas’’ ont bien démarré la rencontre en remportant le premier quart temps (13-20). Les Centrafricains ont revu leur défense dans le second acte. Ce qui leur a permis de revenir à deux longueurs de l’adversaire. Mais Gorgui Sy Dieng et compagnie ont pu déjouer la stratégie mise en place par le coach Gabin Marida dans les deux dernières minutes. Ils sont partis à la mi-temps avec un avantage de 11 points (31-42). Le match n’a pas changé de physionomie au retour des vestiaires.

Le Sénégal a maintenu la domination jusqu’à la fin du 3e quart temps (50-60). La 4e partie a été plutôt équilibrée. Les deux formations ont fait presque jeu égal. Les Fauves de l’Afrique Centrale ont montré plus de réussite devant le panier. Ils ont inscrit 11 points, contre 10 pour les joueurs de ‘’Adidas’’. Gorgui Sy Dieng a terminé meilleur marqueur de la partie (17 pts). Du côté centrafricain, c’est Jefferson De John qui a marqué le plus grand nombre de points de son équipe (14 pts).

Les Lions quittent Dakar aujourd’hui pour rallier la capitale nigériane. Ils joueront leur premier match contre le Rwanda, le 14 septembre, puis affronteront, le lendemain, le Mali. Malèye Ndoye et ses coéquipiers vont boucler le tournoi, le 16 septembre, face à leur bête noire, le Nigeria.

Xane D’Almeida, joueur du Sénégal

‘’On est en pleine confiance pour partir à Lagos’’

‘’C’est important de bien travailler. Nous avons travaillé ensemble pour essayer de gagner les matches amicaux pour pouvoir partir à Lagos avec le maximum de confiance. Le tournoi qualificatif à la Coupe du monde 2019 sera très compliqué car nous avons de gros adversaires, notamment le Mali, le Nigeria et le Rwanda. Ce  sera donc des matches très compliqués. Mais je pense que, si on se concentre et qu’on joue à notre niveau, il y aura des moyens de faire de bons résultats. On avait une semaine pour travailler. Donc ce n’est pas beaucoup mais on a essayé de rester  concentrés sur  l’essentiel. On a fait deux matches corrects. On est en pleine confiance pour partir à Lagos et essayer de gagner les trois victoires.’’

Abdourahmane Ndiaye ‘’Adidas’’ (coach du Sénégal)

‘’Il faut qu’on soit dans l’esprit de bataille’’

‘’On a manqué de rigueur par rapport au match passé. Il y a eu trop de durée d’attente. Il faut qu’on joue d’une façon plus constante que ça, sur le plan défensif. Il y a eu beaucoup d’oublis. Sur le plan offensif, il y a eu beaucoup de manque de collectif et de jeux individuels. On a laissé l’adversaire revenir. Il faut qu’on arrive à être rigoureux quand on mène le jeu, à contribuer à être collectif et ne pas donner des paniers faciles. L’adversaire a eu des paniers faciles sur des oublis défensifs. Nous devons être prêts pour les combats.

C’est ce qui va se passer à Lagos. Il faut qu’on soit dans l’esprit de la bataille. Il faut qu’on soit plus solides en défense et en attaque, être plus rigoureux et plus durs. Notre défense n’était pas dure par moments. On a donné trop de paniers faciles sur le second tir et sur les rebonds offensifs. Ce sont des détails importants qu’il faut qu’on rectifie. Le plus important, c’est de gagner les deux premiers matches du tournoi de Lagos. Nous prions que Dieu nous aide à gagner les deux premiers matches contre le Rwanda et le Mali et essayer de créer, après, le hold-up contre le Nigeria.’’

Maurice Veina, directeur technique national de basket de Centrafrique

Les deux matches amicaux nous ont permis de corriger nos faiblesses’’

‘’On est très satisfaits, contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent sur les deux défaites. Nous avions des blessures lors du premier match. On est très contents, aujourd’hui (mardi), car on a proposé des schémas différents et le Sénégal a répondu. C’est une bonne chose de garder le Sénégal à 70 points. Si nous continuons comme ça, les autres équipes ne nous poseront pas beaucoup de problèmes. On a marqué 60 points mais on a manqué d’adresse. Nous avons un bon marqueur qui était sur le banc. Cela montre qu’on peut marquer 70 points et garder les autres équipes en dessous. On sort très satisfaits de notre passage à Dakar. L’équipe du Sénégal nous a très bien préparés pour ce qui nous attend en fin de semaine. Nous y avons trouvé ce qu’il y a de mieux en Afrique. L’équipe sénégalaise dispose de grands joueurs comme Gorgui Dieng, Maurice Ndour… et j’en passe. Les deux matches amicaux nous ont permis de corriger nos faiblesses.’’

LOUIS GEORGES DIATTA

Section:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here