Le Cusems à Serigne Mbaye Thiam : «Il y aura confrontation»

0
113

Abdoulaye Ndoye, le Secrétaire général du Cadre unique des syndicats d’enseignants du moyen-secondaire (Cusems), pousse un véritable coup de gueule après la réunion avortée avec leur autorité de tutelle.

« A la veille d’une rentrée scolaire, nous sortons d’une année scolaire, il y a des questions importantes et on nous convoque, peste-t-il, interrogé par Sud fm. A la veille, on nous envoie des Sms pour nous rappeler la réunion. Nous sommes venus, on nous dit que le ministre a un décès. Nous avons dit oui et même présenté nos condoléances au ministre et à sa famille. Mais, nous avons dit que dans le cadre du partenariat, il aurait dû nous informer en amont et puis on reporte la réunion parce que c’est une réunion importante et stratégique où l’on prépare la rentrée 2018. »

Ndoye de poursuivre : « Ce n’est pas le nombre de réunions qui est important mais l’efficacité. On peut tenir une réunion mais que cette réunion soit efficace pour résoudre les problèmes de l’école. » Avant de hausser le ton: «  L’année dernière, si la crise a perduré, le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a une part de responsabilités. Il continue de poser des actes. Il est dans une logique de vengeance avec les enseignants. Maintenant, il crée une situation de confrontation. Il y aura confrontation parce qu’il ne peut pas être chef du département, depuis juin, il refuse de discuter des problèmes du secteur avec les partenaires. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here