Les étudiants à Macky : “Ils nous repoussent jusqu’à nos derniers retranchements et nous tuent”  

1
92
Le président de la république s’est rendu, ce jeudi, à l’Université Cheikh Anta Diop. Ce, pour inaugurer 6 nouveaux pavillons. Saluant les mesures récemment prises par le chef de l’État pour améliorer leurs conditions de vie, les étudiants n’ont pas manqué de dire leur ras-le-bol, face aux bavures.

“Nos manifestations, dues à certaines conditions précaires d’étude notamment le retard dans le paiement des bourses, se passent dans la rue. Et pourtant, à chaque fois nos camarades sont tués dans les campus sociaux”, a fustigé Doudou Diouf, qui parlait au nom de ses camarades étudiants.

Il poursuit : “Les forces de l’ordre nous repoussent jusqu’à nos derniers retranchements pour nous ôter la vie. Il faut que le cancer se soigne maintenant. Mais, nous pensons pouvoir compter sur vous, monsieur, le président pour que les responsables de ces massacres soient punis”, adresse-t-il au chef de l’État.

L’étudiant a rappelé les conditions dans lesquelles est mort Fallou Sene, tué à Saint Louis, lors de manifestations pour le paiement des bourses. “Nous demandons justice pour lui”, a-t-il indiqué. Il a, cependant, salué le début d’exécution des mesures prises par le chef de l’État pour améliorer les conditions de vie des étudiants.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here