Zimbabwe: campagne de vaccination contre le choléra

0
298
Le Zimbabwe a commencé une campagne de vaccination pour tenter d’enrayer l’épidémie de choléra qui a fait au moins 49 morts dans le pays depuis septembre, a annoncé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) vendredi.

“La vaccination orale vise 1,4 million de personnes vivant dans des zones de forte densité et âgées d’au moins un an”, a déclaré à l’AFP un expert de l’OMS à Harare, Marc Poncin.

“Une seconde dose sera administrée dans les six mois afin d’assurer une protection pour au moins trois ans. La vaccination protège pour une période donnée mais le meilleur moyen d’empêcher le choléra est d’avoir accès à des sanitaires propres, de l’eau potable et de respecter des règles d’hygiène”, a-t-il ajouté.

De nombreux habitants de la capitale se sont présentés vendredi dans des centres de santé pour être vaccinés gratuitement.

“Trop de gens sont morts du choléra. Ca fait peur”, a témoigné une jeune femme, Noreen Mahiya, après avoir reçu une première dose du vaccin.

L’épidémie de choléra a éclaté début septembre dans un quartier défavorisé d’Harare, Glen View, avant de se propager dans le reste de la capitale puis dans le pays.

A ce jour, quelque 9.000 cas suspects ont été enregistrés.

Les épidémies de choléra sont fréquentes au Zimbabwe, où les systèmes de distribution et d’assainissement des eaux sont souvent déficients.

En 2008, au moins 4.000 personnes sont mortes du choléra, une infection aiguë provoquée par l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés.

Le nouveau président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa, qui a succédé en novembre 2017 à Robert Mugabe, resté au pouvoir pendant près de quatre décennies, s’est engagé à tout faire pour éradiquer cette “maladie du Moyen-Age”.

Il a promis de relancer l’économie moribonde et d’améliorer les services publics après deux décennies de crise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here