Héritage de Johnny : négociations en cours entre David, Laura et Laeticia Hallyday

0
55

Les avocats des aînés et de la veuve du rockeur auraient engagé les discussions afin de trouver un accord amiable, d’après une information de BFMTV et du Parisien.

Ce rapprochement pourrait éteindre la procédure judiciaire entre les deux parties avant leur prochaine rencontre au tribunal en novembre.

Laeticia Hallyday est de retour en France. Directrice artistique de son mari, elle accordera quelques interviews dans les jours qui viennent afin d’assurer la promotion de Mon pays, c’est l’amour , l’album posthume de Johnny. La veuve du rockeur semble bien vouloir profiter de ce passage express dans l’Hexagone pour enterrer la hache de guerre. C’est en tout cas ce qu’affirment BFMTV et Le Parisien . Selon nos confrères, la Biterroise de naissance serait en pleines négociations avec David Hallyday et Laura Smet, avec lesquels elle est engagée dans une féroce bataille judiciaire depuis le mois de février.

Les avocats des deux parties se seraient réunis pour «trouver un accord amiable pour se sortir de la procédure judiciaire qui les oppose autour du testament du rockeur», d’après BFMTV. «Cette fois, il y a eu des échanges positifs», explique une source au Parisien à propos des échanges entre les avocats qui ont repris contact cet été. «Aujourd’hui, tout le monde est dans une démarche de négociation», a précisé cette même source.

Apaisement dans «la guerre des clans»

«Le temps a calmé les tensions qui régnaient entre Laeticia, Laura et David, a expliqué un proche de la veuve au Parisien. Elle a tendu la main plusieurs fois et ils l’ont saisie.» D’après cette même source, Laeticia Hallyday aurait même accepté que Laura Smet vienne se recueillir à la villa Savannah, le domicile du rockeur à Marnes-la-Coquette.

Selon nos confrères, plusieurs propositions auraient déjà été soumises à Laeticia par les aînés. Laura Smet souhaiterait récupérer la demeure francilienne, ainsi qu’un pourcentage sur la vente d’albums et d’objets personnels de Johnny Hallyday. David réclamerait quant à lui les droits de 24 albums de son père, soit près de la moitié de la discographie du Elvis français. La fratrie, qui avait vu sa demande de droit de regard sur le disque posthume du rockeur débouté par la justice le 13 avril dernier, souhaiterait également mettre en place d’une «gestion commune du droit moral» des œuvres de leur père.

Le prochain rendez-vous au tribunal de grande instance de Nanterre aura lieu le 30 novembre. Si un accord était trouvé d’ici-là, cela mettrait fin à la procédure judiciaire engagée par David et Laura Smet et permettrait d’éviter de passer par la case procès.

Cinquante-et-unième disque du rockeur, Mon Pays, c’est l’amour, sortira chez Warner le 19 octobre en France. L’album sera composé de dix titres: Made in rock’n’roll, Mon pays, c’est l’amour, L’Amérique de William, 4m2, Back in L.A., J’en parlerai au diable, Pardonne-moi, Je ne suis qu’un homme, Tomber encore et Un enfant du siècle. Il ne fait aucun doute que ce disque sera l’un des plus gros succès commerciaux de l’année. En près de soixante ans de carrière, Johnny a récolté dix Victoires de la musique et enregistré environ 50 albums, écoulés à 110 millions d’exemplaires. Ce qui fait de lui l’artiste ayant vendu le plus d’albums en France.

Auteur: lefigaro.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here