Ce que l’on sait sur les soupçons de fraudes et de matchs truqués  

0
124

44 perquisitions ont été menées en Belgique mercredi, notamment au Club de Bruges, Genk, Ostende, Courtrai, Anderlecht et au Standard. Agent le plus influent du marché des transferts en Belgique, Mogi Bayat a été arrêté ce mercredi matin par la police fédérale. Herman Van Holsbeeck, Ivan Leko ainsi que les arbitres Delférière et Vertenten ont également été privés de liberté pour être entendus.

Nouveau séisme dans le football belge! 44 perquisitions ont été menées ce mercredi matin en Belgique dans le cadre d’une enquête sur de possibles faits d’organisation criminelle, blanchiment d’argent et corruption privée dans le cadre de la division 1A de football, a annoncé le parquet fédéral. Treize perquisitions ont également été menées à l’étranger, notamment en France, au Luxembourg, à Chypre, au Monténégro, en Serbie et en Macédoine.

Près d’un an d’enquête L’enquête fédérale a débuté à la fin de 2017, à la suite d’un rapport de l’Unité des fraudes sportives de la police fédérale. “Elle mettait au jour des indications de transactions financières suspectes dans la division 1A de football. Certains agents de joueurs, indépendamment les uns des autres, auraient mis en place ces transactions . Elles dissimulaient, aux autorités belges et aux autres parties impliquées, des commissions.

Des commissions qui portaient sur les transferts de joueurs, sur les salaires de joueurs et d’entraîneurs ainsi que d’autres paiements”, explique le parquet fédéral. En cours d’enquête, des indications d’influence possible sur les matchs de la saison de compétition 2017-2018 sont apparues. Anderlecht, Standard et Bruges perquisitionnés

Des perquisitions sont en cours dans plusieurs clubs de football de division 1A. Anderlecht, le FC Bruges, le Standard de Liège, Courtrai, Genk, Ostende, Lokeren et Malines l’ont déjà confirmé. Le club de La Gantoise aurait également été perquisitionné. À Gand, deux enquêteurs de la police judiciaire fédérale ont quitté la Ghelamco Arena mercredi en début d’après-midi.

L’un d’entre eux avait sous le bras une boîte contenant vraisemblablement des documents confisqués. Les perquisitions sont également terminées au Club Bruges. Les enquêteurs ont notamment examiné les accords de transfert et différents contrats. Le champion de Belgique en titre a indiqué dans un communiqué coopérer pleinement à l’enquête.

Au Standard, plusieurs contrats impliquant l’intervention de Mogi Bayat auraient été saisis, notamment ceux d’Oulare, Trebel, Preud’homme ou Ndongala, révèle le journal Le Soir. A l’inverse, les clubs de Mouscron, Charleroi, Eupen, Saint-Trond, l’Antwerp, Waasland-Beveren, Zulte-Waregem et Westerlo, encore pensionnaire de l’élite lors de la saison 2016-2017, ont indiqué ne pas avoir reçu la visite d’enquêteurs.

Une action coordonnée dans tout le pays et à l’étranger Des perquisitions ont aussi été menées chez des responsables de clubs de football, chez des agents de joueurs, chez des arbitres, chez un ancien avocat, dans un bureau comptable, chez un entraineur, chez des journalistes et chez quelques complices éventuels, poursuit le parquet, qui précise qu’ “un grand nombre de personnes ont été privées de leur liberté et emmenées pour une audition approfondie.”

Les perquisitions à l’étranger ont été effectuées dans les bureaux et chez les dirigeants des personnes morales étrangères qui auraient servi à mettre en place les opérations financières suspectes. Des documents et des avoirs placés dans des comptes bancaires et des coffres-forts ont été saisis. Au total, 184 policiers en Belgique et 36 policiers à l’étranger participent à cette action. Mogi Bayat, Ivan Leko, Van Holsbeek, et deux arbitres notamment interpellés

Le parquet fédéral avait auparavant confirmé l’interpellation de Mogi Bayat, l’un des principaux agents de joueurs de football en Belgique, de l’ancien manager d’Anderlecht Herman Van Holsbeek, de l’actuel entraîneur du club de Bruges Ivan Leko et de deux arbitres belges de premier plan, Bart Vertenten et Sébastien Delferrière. L’avocat Jean-Philippe Mayence conseillera l’agent de joueurs Mogi Bayat, a-t-il confirmé à Belga.

L’avocat carolo a ajouté attendre la convocation pour une audition, qui n’a pas encore eu lieu. L’avocat Walter Van Steenbrugge assurera pour sa part la défense d’Ivan Leko. Il l’assistera lors de son interrogatoire dans les locaux de la police judiciaire fédérale à Hasselt. Walter Van Steenbrugge a déclaré à Belga qu’il ne savait pas à quel titre Leko serait interrogé.

Le juge d’instruction décidera ultérieurement d’une éventuelle mise à disposition ou arrestation des personnes interpellées, indique encore le parquet fédéral. Deux journalistes auditionnés Au moins deux journalistes ont été auditionnés en raison de leurs contacts avec l’agent de joueurs Dejan Veljkovic.

“A ce stade, nous savons qu’un correspondant régional du Laatste Nieuws et un journaliste du Nieuwsblad qui suit le FC Malinois ont été auditionnés”, a affirmé à Belga Pol Deltour, secrétaire national de l’association flamande des journalistes VVJ. “Nous supposons qu’ils sont entendus comme témoins”, a indiqué Pol Deltour, qui dit regretter la communication du parquet fédéral “qui regroupe témoins et suspects”. “Le parquet aurait dû faire plus clairement la différence”, a-t-il estimé.

Auteur: 7sur7.be – 7sur7.be

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here