Gardiens de but des “Lions”: Alfred Gomis sur un siège éjectable ?

0
80

Alfred Gomis, gardien titulaire depuis le match Madagascar-Sénégal, a une obligation de résultats pour cette rencontre Sénégal-Soudan. Une mauvaise prestation peut profiter à son principal challenger, Abdoulaye Diallo.

Alfred Gomis, auteur de 8 matches en Serie A (1re division Italie), a des chances de garder les buts de l’équipe nationale de football du Sénégal, ce samedi contre le Soudan. Le sélectionneur national, Aliou Cissé, peut reconduire de gardien de Spal qu’il avait aligné le 9 septembre 2018, lors de la rencontre Madagascar-Sénégal comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can-2019). Le natif de Ziguinchor est actuellement avantagé par sa compétitivité. Il a été titularisé toutes les huit journées du championnat italien, cette saison. Ça a été également le cas, au mois de septembre dernier contre Madagascar.

Le petit frère de Lys Gomis (ancien gardien de but du Sénégal) avait profité de l’absence de Khadim Ndiaye et du manque de compétition d’Abdoulaye Diallo pour bénéficier de la confiance du sélectionneur national. Mais Alfred est aujourd’hui dans une position inconfortable, car sa place de titulaire est aujourd’hui menacée à cause de plusieurs facteurs.

Le premier, c’est que le gardien de Spal n’a pas été brillant contre Madagascar. Il a encaissé le second but malgache sur une sortie hasardeuse, à la suite d’un coup franc. Le deuxième facteur, c’est la réponse d’Aliou Cissé sur l’ordre de préséance parmi les trois gardiens qu’il a convoqués pour la double confrontation contre le Soudan.

Le technicien, interpellé par la presse lundi dernier sur le portier titulaire de son équipe, avait servi une réponse en clair-obscur. ‘’Le n°1, vous le saurez samedi contre le Soudan. Aujourd’hui, on a la chance d’avoir trois bons gardiens : Alfred Gomis, Edouard Mendy et Abdoulaye Diallo, qui est en train de reprendre du temps de jeu. Je pense que tout ça est bénéfique pour l’équipe nationale. Aujourd’hui, j’ai envie de dire qu’on a trois n°1’’, avait-il indiqué.

Il existe un troisième élément qui ne milite pas en faveur de l’ancien joueur de Bologne (Serie A Italie) : la reprise de temps de jeu de son principal challenger Abdoulaye Diallo. Le gardien de Rennes (Ligue 1 – France) a repris du service en étant titulaire depuis deux journées de championnat et disputé un match d’Europa League.

La réponse ambigüe d’Aliou Cissé peut être considérée comme un avertissement pour Alfred Gomis. L’entraîneur national a souvent sanctionné les gardiens de but qui ont commis des erreurs grossières en matches officiels. Pape Seydou Ndiaye, auteur d’une sortie hasardeuse sur le but égalisateur du Burkina Faso (2-2) à Ouagadougou, a été zappé pour le reste des qualifications au Mondial Russie-2018, avant d’être rappelé pendant le stage de préparation à Dakar au mois de mai dernier. Khadim Ndiaye, titulaire dans les buts à la Coupe du monde Russie-2018, a perdu sa place après l’élimination du Sénégal en phase de groupes. Il n’a plus été rappelé, depuis lors. Le sociétaire de Horoya Ac (1re division – Guinée) a été victime de sa faute sur le deuxième but du Japon (2-2).

Donc, le gardien de Spal n’a pas droit à l’erreur. Il peut être éjecté du poste de titulaire comme Khadim Ndiaye, en cas d’erreur manifeste, à l’occasion de ses prochaines sorties. Le cas échéant, le sélectionneur national peut le remplacer par Abdoulaye Diallo. Ce dernier est devenu compétitif depuis quelques temps et veut reconquérir ce poste de n°1 qu’il avait perdu à cause de son faible temps de jeu. Abdoulaye Diallo était le gardien titulaire de l’équipe nationale du Sénégal à la Can Gabon-2017, mais Khadim Ndiaye avait pris sa place lors des éliminatoires à la Coupe du monde Russie-2018, à cause de la faiblesse de son temps de jeu. Il était resté pendant longtemps sur le banc de Lille.

Edouard Mendy, titularisé à 9 reprises avec Reims (Ligue 1 française), a aussi des arguments pour occuper les buts. Il reste à l’affût et peut profiter des concours de circonstance, tout comme Alfred Gomis.

Enquête Plus

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here