Ça va être chaud… Comment le PSG peut se qualifier pour les 8es de la Ligue des champions

0
66

Le PSG est toujours troisième du groupe C de la Ligue des champions après son nul obtenu mardi à Naples (1-1). A deux journées de la fin de la phase de poules, le suspense est total: Paris, Naples, Liverpool et l’Etoile Rouge de Belgrade peuvent encore tout gagner et tout perdre. Mais pour Neymar et les siens, un autre scénario que deux victoires face aux Reds et à Belgrade serait très incertain. On vous explique pourquoi.

Cinq points en quatre journées. Dans l’ère QSI, jamais le PSG n’avait compté aussi peu de points après quatre matchs de poule en Ligue des champions. Le nul des hommes de Thomas Tuchel à Naples mardi (1-1), conjugué au revers un peu plus tôt de Liverpool sur le terrain de l’Etoile Rouge de Belgrade (2-0), laisse ce groupe C avec un suspense entier. Napolitains et Reds se partagent la tête (six points), Paris suit (cinq points), et les Serbes sont derniers avec quatre points.

Pour être au rendez-vous des huitièmes de finale en février et mars, le club de la capitale va devoir briller lors des deux derniers matchs, face à Liverpool au Parc des Princes le 28 novembre et à Belgrade contre l’Etoile Rouge le 11 décembre. Paris, comme les autres, peut aussi bien tout gagner que tout perdre.

Deux victoires, ce serait parfait
C’est le scénario le plus simple et le plus avantageux pour les champions de France. En battant Liverpool et l’Etoile Rouge, ils s’éviteraient tout calcul d’apothicaire. Ils compteraient onze points et seraient qualifiés pour les huitièmes, qu’importe les résultats des deux autres matches. Mais il est déjà acquis que même en battant Liverpool lors de la 5e journée, les Parisiens n’aborderont pas la 6e et dernière journée avec sérénité. La qualification, il faudra aller la chercher au bout du bout.

Naples a déjà un avantage sur Paris

Si Paris ne gagne pas ses deux derniers matchs, il va falloir sortir la calculette et bien regarder tous les résultats. En phase de poules, en cas d’égalité, ce n’est pas la différence de buts générale qui est prise en compte, mais les résultats dans les confrontations directes.

Et à ce petit jeu, le PSG ne part pas favori. Il s’est incliné face à Liverpool (3-2) lors de la 1ère journée. Il faudra donc battre les Reds le 28 novembre pour inverser la tendance et prendre le dessus sur les Anglais, pour éviter une mauvaise surprise en cas d’égalité.

Et par rapport à Naples, Paris a déjà un train de retard. Le Napoli est venu chercher le nul en trompant deux fois Alphonse Areola au Parc des Princes (2-2). Paris a obtenu le nul à San Paolo en ne marquant qu’un seul but à l’extérieur (1-1). Les Italiens dominent donc les Parisiens en cas d’égalité.

Les deux “scénarios catastrophes” qui menacent le PSG

Le sort des Parisiens peut être scellé dès la prochaine journée européenne. Il existe un “scénario catastrophe” pour eux. C’est une réalité mathématique: si Naples bat l’Etoile Rouge et que Liverpool s’impose à Paris, alors Napolitains et Reds prendront les deux tickets pour les huitièmes. Et Paris n’aura plus qu’une troisième place à disputer à Belgrade lors de la dernière journée.

Un autre scénario serait presque synonyme d’élimination pour le PSG. Lors de la 5e journée, si Naples bat l’Etoile Rouge et que Paris ne fait que match nul contre Liverpool, alors les Italiens seront qualifiés avec neuf points. Et ils iront jouer à Anfield lors de la dernière journée “en touristes”, assurés de leur avenir, face à un adversaire gonflé à bloc. Avec une telle configuration, difficile d’imaginer le PSG en huitièmes de finale…

Gare à Belgrade

La victoire de l’Etoile Rouge contre Liverpool permet de laisser ce groupe C très ouvert. Mais elle relance complètement les Serbes. Certes, les joueurs de Vladan Milojevic sont toujours les moins bien classés. Mais leur succès de prestige leur permet de rêver et de menacer encore tout le monde. Le match à domicile contre Paris le 11 décembre risque fort d’être un vrai calvaire pour les visiteurs. Tuchel et ses hommes devront jouer leur avenir dans l’ambiance incandescente de Belgrade, contre une équipe potentiellement encore en course pour une place en huitièmes de finale ou pour une troisième place qualificative pour la Ligue Europa.

Auteur: rmcsport.bfmtv.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here