Forum de Dakar : Tulinabo S. Mushingi : ‘’Les problèmes sont connus, ce qu’il y a maintenant, c’est de …’’

0
59
L’ambassadeur des Usa à Dakar, Tulinabo S. Mushingi, est de ces acteurs qui ont salué la tenue de cette rencontre internationale que constitue le Forum de Dakar sur la paix et la sécurité. Le diplomate américain qui a été interviewé, au Cicad (Centre international de conférence Abdou Diouf), à la fin de la cérémonie officielle d’ouverture de ce forum, a pu relever quelques aspects essentiels de cette rencontre qui devraient, à ses yeux, être pris en compte. Il s’agit des résolutions sanctionnant ces fora annuels et de leur application.
‘’Nous étions là à l’édition précédente de ce Forum de Dakar. Nous serons là, à la prochaine édition. Et comme l’a si bien dit le président Macky Sall, les problèmes sont connus. Ce qu’il y a maintenant lieu de faire, c’est de décider de ce qui va être fait face à ces problèmes et comment nous allons travailler ensemble pour résoudre ces équations-là. Que l’on soit un pays grand, petit, riche ou pauvre, gouvernement ou société civile etc’’, a dit M. Tulinabo.

Celui-ci a, aussi, émis le vœu de son pays de connaitre ce qui a été retenu comme actions à mener pour panser le mal identifié. ‘’Nous les Usa, ce que nous souhaitions c’est d’avoir, à la fin d’une rencontre internationale de cette nature, après les échanges entre techniciens et spécialistes, un schéma directeur, c’est-à-dire une feuille de route. Une feuille de route qui indique ce qui a été décidé, qui et qui vont travailler sur quel aspect’’, a-t-il préconisé.

‘’La sécurité du Sénégal, ça aide celle des Usa et de la région et vis-versa’’

Ainsi, poursuit-il : “A la prochaine édition, quand on se reverra, que la rencontre soit alors l’occasion pour les parties prenantes de dire ‘’vous voyez ce qu’on avait décidé de faire ! Voilà ce qui a été fait. Ensuite, on n’a pas fait ça parce qu’il manquait ceci ou cela etc. ! C’est ce qui permet, selon lui, de pouvoir faire, ‘’à chaque fois un effort supplémentaire. Parce que les problèmes sont bien connus. Je donne l’exemple de la situation au Mali, on en parle depuis longtemps’’.

C’est dire encore que les problèmes sont bien connus, a dit l’ambassadeur des Usa en relevant, dans la même lancée, qu’il reste, de définir ‘’quelles sont les solutions appropriées proposées ? Et qui va faire quoi ? Et parmi toute cette expertise que nous avons ici, je crois qu’on peut identifier certains acteurs’’. Il a, en outre, donné les assurances que ‘’de manière bilatérale, les Usa vont continuer de supporter ces initiatives.

‘’Je crois, vraiment que le forum de Dakar est une initiative à encourager. Et à chaque fois qu’on peut rassembler toute cette expertise de politicologues, de membres de la société civile, de militaires, de diplomates, nous serons là. Donc, à chaque fois qu’on peut mettre tous ces acteurs-là ensemble pour discuter d’un problème aussi sérieux que la sécurité dans la région et dans le monde, j’estimerai que cela est une rencontre à saluer”, ajoute le diplomate.

En parlant du soutien des Usa aux pays d’Afrique de l’Ouest, il donne l’exemple du Sénégal en ces termes :  ‘’(…). Nous sommes-là et nous allons continuer à jouer notre partition, parce que comme j’ai dit, la sécurité du Sénégal, ça aide celle des Usa et de la région et vis-versa. Nous dépendons tous l’un de l’autre et devons continuer à travailler ensemble”.

Concernant, la société civile, il confie : ‘’nous continuons de dire que le gouvernement ne peut pas tout faire seul. Nous avons besoin d’autres acteurs comme ceux qui sont de la société civile’’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here