Education nationale: Serigne Mbaye Thiam fait le bilan de Macky

0
107

Face au ministre Serigne Mbaye Thiam, ce lundi, à l’Assemblée nationale, des députés ont mis à nu les maux qui gangrènent le système éducatif sénégalais. Lesquels sont l’effectif pléthorique des élèves dans les salles de classes, les grèves cycliques, les résultants catastrophiques des examens, les abris provisoires. Serigne Mbaye Thiam a tenté de répondre aux différentes interpellations.

Mieux, il fait savoir que le programme zéro abri provisoire a démarré non sans dire que le Sénégal a un besoin mensuel de 3600 enseignants par an. Ce qui lui pousse à souligner que « beaucoup de progrès ont été faits dans le système éducatif même s’il reste des choses à faire ».

Selon lui, Macky Sall a eu le courage de rompre avec le modèle du recrutement clientéliste. « Les enseignants étaient recrutés sans concours. Ce sont des enseignants recommandés que l’on amenait dans les salles de classe. Ces derniers étaient formés pendant quelques semaines. Les élèves qui ont le bac en 2018 sont victimes du recrutement par clientélisme », a-t-il rappelé avant de faire savoir que tout cela n’existe plus sous l’ère de Macky Sall. « Les concours sont maintenant transparents et rigoureux. Les enseignants de types nouveaux vont changer fondamentalement le système éducatif », a renchéri Serigne Mbaye Thiam.

Par ailleurs, le ministre a annoncé la création de deux lycées d’internat pour l’équité et la qualité. Ils seront des lycées d’enseignement général qui vont partir de la sixième à la terminale. « Les élèves issus de milieux défavorisés sont prioritaires dans ces établissements », a expliqué Serigne Mbaye Thiam

emedia.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here