Investiture du candidat de Bby : Abdoul Mbaye, ancien Premier ministre, « les chefs d’Etat ont été piégés par Macky Sall… »

0
44
Pour lui, la date, le lieu, tout a été calculé. Au millimètre près. Sans fausse note. Le chef de file de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) estime que le Président Sall a posé une acte délibéré pour « piéger » ses homologues ivoirien, guinéen, gambien et mauritanien.
En organisant concomitamment, la rencontre de l’Internationale libérale et son congrès d’investiture, en moins de trois jours. Un dessein « funeste » aux antipodes de l’éthique politique, selon Abdoul Mbaye. « J’ai été particulièrement choqué, les chefs d’Etat ont été piégés par Macky Sall par rapport à la date qui a été retenue pour la tenue de la réunion de l’Internationale libérale et son congrès d’investiture. Il se pose là une question de d’éthique, puisqu’il s’agit d’une affaire intérieure. Au Cap-Vert, quand un chef d’Etat est candidat, il sort du Palais.

C’est triste, on a un chef d’Etat destructeur, qui utilise les moyens de l’Etat pour arriver à ses fins, a regretté l’ancien Premier ministre. Qui a signé hier un protocole d’accord avec la Fédération nationale des associations de personnes handicapées pour le respect des droits des personnes vivant avec un handicap.

L’Observateur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here