Les 10 habitudes à changer d’urgence pour mincir

0
253
En voulant trop bien faire, on commet parfois des erreurs. Et dans le domaine de la nutrition, ces erreurs répétées peuvent peser lourd sur la balance. Explications et conseils pour voir enfin ses efforts récompensés.

On entend beaucoup de choses sur l’alimentation. Les bons conseils de la copine, les messages publicitaires, les régimes que suivent les people… tout le monde s’y met et propage parfois de fausses informations et de mauvaises idées. “Les gens ne sont pas sereins face à ce qu’ils mangent. Au lieu d’être à l’écoute de leur corps, ils suivent des croyances bien ancrées dans leur inconscient, qui mènent à la prise de poids, analyse la diététicienne Florence De Le Rue. Par exemple, à force de se répéter qu’il ne faut pas grignoter, certains vont trop manger pendant les repas, de peur d’avoir faim ; ou alors, ils vont se retenir de prendre une collation dans l’après-midi, au risque de faire un repas trop copieux le soir ou de finir par craquer pour des snacks trop gras et trop sucrés.”

Ce qui fonctionne chez l’un, ne marche pas forcément chez l’autre. “Pour mincir, il faut du bon sens et du plaisir, assure la diététicienne. La privation entraîne un déséquilibre physiologique et psychologique, qui fait qu’on a faim, qu’on craque et qu’on grossit car le corps se met en mode stockage.” Bref, si vous voulez perdre du poids, commencez par remettre en cause tout ce que vous croyez savoir par “on-dit” et non par expérience, puis changez vos habitudes en douceur, en tenant compte de vos goûts et de votre mode de vie. Il n’y a pas d’aliment interdit, ni d’ingrédient miracle ! Tout est question d’équilibre et de juste dose. Voici 10 habitudes passées à la loupe par notre experte.

  1. Le petit déjeuner, le repas le plus important de la journée

Qui n’a jamais entendu cette expression : “Il faut manger comme un roi le matin, comme un prince à midi et comme un mendiant le soir” ? On a en effet plus besoin d’énergie en début de journée qu’avant d’aller dormir. Mais ce n’est pas une vérité universelle. Comme certains sont du matin et d’autres du soir, certains ont faim au réveil et d’autres pas. En se forçant à manger, on ingurgite des calories en plus, sans l’assurance de manger moins le soir si ce n’est pas dans notre nature.

NOTRE CONSEIL

Écoutez-vous. Si vous avez faim le matin, ne sautez surtout pas ce repas qui vous évitera de compenser dans la journée, au déjeuner ou même au dîner ! Dans le cas contraire, ne vous forcez pas mais prévoyez une collation saine à emporter (par exemple : banane + amandes, pomme + fromage blanc) à prendre dans la matinée quand la faim se fera sentir, pour éviter les coups de barre et surtout les grignotages !

2.Il faut éviter le dessert

Évidemment, les desserts sont souvent des pièges : gâteaux de la boulangerie, café gourmand du restaurant, crèmes ultra-riches du supermarché… Ces produits sont bien tentants, mais ils n’apportent pas grand-chose d’autre que du sucre et des calories. Pour autant, certains “becs sucrés” ont besoin d’un petit dessert pour se sentir bien. S’en priver reviendrait à créer une frustration délétère qui risquerait de finir en compulsions, sources de culpabilité, entraînant d’autres restrictions, frustrations, etc. Bref, rien de bénéfique.

NOTRE CONSEIL

Il est toujours intéressant de zapper le dessert (la production d’insuline est moindre et le stockage est limité). Si vous vous passez de dessert vous semble trop difficile, privilégiez les fruits comme touche sucrée : entiers à croquer, cuits au four, compotés avec de la cannelle plutôt que du sucre… Vous pouvez aussi prendre un yaourt avec un peu de compote, ou encore un café avec un carré (on a dit un carré) de chocolat. Et, pour tout ce qui est part de tarte, de gâteau au chocolat ou autre flan pâtissier, limitez-vous à une, voire deux fois par semaine.

3. Je cuisine tout à l’huile de coco

Depuis quelques années, cette huile venue d’Asie, solide à température ambiante, connaît un vrai succès. Il faut dire qu’elle présente plusieurs atouts : elle apporte une petite saveur exotique agréable et supporte bien les fortes températures. Et elle peut remplacer le beurre dans les pâtisseries. Contrairement à ce dernier, elle ne contient pas de cholestérol et elle est composée en majorité d’acides gras saturés à chaîne moyenne (notamment de l’acide laurique), faciles à digérer et utilisés directement sous forme d’énergie, donc non stockés ! De là, l’idée qu’elle ferait maigrir propagée par certains vendeurs…

NOTRE CONSEIL

Comme toutes les huiles (composées à 100 % de lipides), il ne faut pas en abuser. On recommande d’en consommer une cuillerée par repas. Par ailleurs, il est important d’alterner avec d’autres huiles intéressantes, telles que celles d’olive (oméga-9, antioxydants) et de colza (oméga-3).

4. Les steaks végétaux sont plus sains

5. C’est bien de grignoter des amandes quand on faim

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here