Yémen: attaque de drone contre une base loyaliste dans le sud

0
101
Un drone des rebelles Houthis a explosé jeudi lors d’une parade militaire loyaliste sur la base aérienne d’Al-Anad, dans le sud du Yémen, ont rapporté les insurgés, une source progouvernementale et un vidéaste de l’AFP sur place.

L’attaque a été annoncée par les rebelles qui ont affirmé avoir visé, avec un drone, “un rassemblement d’envahisseurs et de mercenaires” sur la base aérienne d’Al-Anad, la plus grande du Yémen, située dans la province de Lahj.

Selon un responsable militaire loyaliste, il y a eu des victimes, mais aucun bilan n’était immédiatement disponible.

Selon ce responsable, le chef d’état-major de l’armée loyaliste, le général Abdallah al-Nakhi, son adjoint, Saleh Zendani, et le gouverneur provincial, Ahmed Abdallah Turki, étaient présents à la parade militaire.

L’attaque est intervenue au lendemain d’un appel de l’émissaire de l’ONU pour le Yémen Martin Griffiths qui a réclamé aux belligérants “des progrès substantiels” après les accords obtenus en décembre en Suède, alors que 80% de la population dépend toujours de l’aide humanitaire internationale.

La base d’Al-Anad était notamment utilisée dans le passé par des forces spéciales américaines pour traquer et attaquer des jihadistes d’Al-Qaïda avant la guerre qui a éclaté il y a quatre ans.

Elle a été occupée par les rebelles Houthis, soutenus par l’Iran, durant leur avancée vers le sud du Yémen en 2015, mais les forces progouvernementales, appuyées par l’Arabie saoudite, les en ont délogés la même année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here