Conseil constitutionnel : Le mouvement « Tekki » a déposé un recours pour contester l’invalidation de sa candidature

0
201
Le Mouvement Tekki / Parti de l’Emergence citoyenne (PEC) a déposé auprès du conseil constitutionnel un recours le mercredi 9 janvier 2019 pour contester l’invalidation de sa candidature. Selon Mamadou Lamine Diallo, député à l’Assemblée nationale et leader du mouvement les listes électorales mises à la disposition du Conseil Constitutionnel  sont tronquées.
« Dans ce genre d’exercice, sauf à disposer du fichier comme BBY et ses affidés, les erreurs matérielles sont inévitables.  Corrigées des doublons (777 chiffre bien mystique), et autres non électeurs figurant dans le fichier ou déplacés dans d’autres régions, les signatures de MLD sont de 58 685. Moins de 2% de nos signataires ne figurent pas dans les listes électorales confectionnées après la refonte du fichier  de 2017 et la révision exceptionnelle de 2018. Et c’est vérifiable.  Il est évident donc que les listes électorales mises à la disposition du Conseil Constitutionnel  sont tronquées » accuse t’il.

Le Mouvement Tekki considère que Mamadou Lamine Diallo a été désigné  par le peuple sénégalais pour participer à l’élection présidentielle et donc appelle le peuple à la résistance nationale contre le coup d’état électoral en cours dont le but  est d’instaurer la dictature de la famille FayeSall dans notre pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here