Trous de mémoire ? L’apnée du sommeil est peut-être responsable

0
307
Vous avez des trous de mémoire, vous ne parvenez plus à vous souvenir de certains prénoms ? Prudence : l’apnée du sommeil est peut-être responsable.

Le syndrome d’apnées du sommeil (également appelé « syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil » ou SAHOS en jargon médical) se manifeste par des interruptions répétées et incontrôlées de la respiration pendant le sommeil.

Au moins 30 % des Français âgés de 65 ans et plus sont concernés. L’apnée du sommeil est 2 fois plus fréquente chez les hommes que chez les femmes, et elle peut avoir des répercussions sérieuses sur la santé : fatigue chronique, somnolence diurne, troubles cardiovasculaires…

Et selon une nouvelle étude de la RMIT University (en Australie), l’apnée du sommeil pourrait aussi être responsable de nos trous de mémoire… Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs australiens ont travaillé avec 44 patients souffrant d’une apnée du sommeil non-soignée et 44 volontaires en bonne santé.

APNÉE DU SOMMEIL, TROUBLES DE LA MÉMOIRE ET DÉPRESSION

Verdict ? Ils ont découvert que les personnes souffrant d’apnée du sommeil (et ne bénéficiant d’aucun traitement) avaient davantage de difficultés à se souvenir de certains détails de leur propre vie. La mémoire sémantique (qui concerne les prénoms des personnes que l’on rencontre, par exemple) était particulièrement touchée.

« Il n’est pas surprenant que l’apnée du sommeil ait un impact sur la mémoire autobiographique : des études antérieures ont montré que ce syndrome engendrait une perte de matière grise au niveau des zones cérébrales associées à la mémoire, analyse le Dr Melinda Jackson, principal auteur de ces travaux publiés dans le Journal of the International Neuropsychological Society. Par ailleurs, nous savons qu’un sommeil de bonne qualité est nécessaire pour consolider la mémoire autobiographique, en particulier sémantique. »

D’après les chercheurs, ces pertes de mémoire pourraient, en outre, favoriser la dépression chez les personnes souffrant d’apnée du sommeil, et surtout chez les seniors. Vous pensez être concerné(e) ? Parlez-en à votre médecin traitant !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here