Baisse des inscriptions des étudiants étrangers en France

0
328

Avec l’application de la loi sur les inscriptions des nouveaux étudiants extra-communautaires qui devront s’acquitter de 2 770 euros pour s’inscrire en licence (contre 180 euros actuellement) et 3 770 euros en master et doctorat (contre 243 euros et 380 euros), les inscriptions des étudiants étrangers extra-européens en première année de licence sont en baisse de 10 % par rapport à l’an dernier, a annoncé Campus France, l’agence française pour la promotion de l’enseignement supérieur, le 5 février. Celles-ci ont été clôturées le 1er février, dans la majorité des 42 pays relevant de la plate-forme « Etudes en France », gérée par le ministère des affaires étrangères. Si plusieurs pays connaissent une hausse du nombre de candidats, comme le Sénégal (+11,34 %), la Russie (+8,95 %), et la Chine (+8,62 %), d’autres enregistrent une forte baisse, comme l’Algérie (-22,95 %), le Vietnam (-19,72 %) ou la Tunisie (-16,18 %).

Plusieurs universités françaises se sont déjà émues de voir les candidatures s’effondrer à la suite de l’annonce du plan gouvernemental d’attractivité des étudiants internationaux, « Bienvenue en France », qui prévoit notamment l’augmentation des droits d’inscription pour les étudiants extracommunautaires, fortement contestée dans la communauté universitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here