A Richard-Toll, Sonko s’engage à restaurer la souveraineté économique du Sénégal

0
80

A Richard-Toll, Sonko s’engage à restaurer la souveraineté économique du Sénégal
Le président du Pastef a décrié à Richard Toll les exonérations accordées au géant de la sucrerie. Selon lui, malgré ces avantages octroyés par l’Etat, la compagnie sucrière continue de s’enrichir au détriment de l’économie nationale.

« L’Etat du Sénégal a accordé une convention d’établissement à la compagnie sucrière sénégalaise (Css) depuis sa création. Une exonération avec tous les avantages liés à l’impôt. L’Etat consent à fermer nos frontières pour limiter la concurrence et ainsi permettre à cette entreprise de faire beaucoup plus de bénéfices », a dénoncé Ousmane Sonko.

Le candidat à la présidentielle revient à charge, « la Css n’emploie pas assez de jeunes. D’ou le chômage endémique de cette couche sociale dans cette localité. Il y a aussi la législation du travail qui accorde des salaires de misère aux travailleurs alors que l’entreprise ne s’acquitte pas de son devoir de la responsabilité sociétale de l’entreprise vis-à-vis des populations ».

A en croire Ousmane Sonko, « la Css fait partie de l’un des 1er producteurs de canne à sucre dans le monde ». Suffisant pour lui, de promettre des mesures radicales pour de réparer ces inégalités.

« Nous allons procéder à une délimitation du périmètre des champs de la Css qui ne cesse d’empiéter sur les villages environnants et leurs champs. Une première mesure afin que plus jamais les terres des populations ne soient confisquées. Un transfert de compétence sera opéré pour accroître l’expertise locale. Des mesures qui vont permettre la réappropriation du secteur de l’agro business », a-t-il avancé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here