Assemblée nationale : Les véritables raisons de la démission de Me Madické Niang

0
126
Le Président de l’Assemblée nationale a été saisi par Maître Madické NIANG d’une lettre par laquelle il présente sa démission du poste de Député à l’Assemblée nationale.
Cette décision survient après celle que qu’il avait prise de quitter volontairement toutes les instances du Parti démocratique sénégalais PDS.
Pourtant Madické NIANG avait plusieurs raisons de pouvoir conserver à juste titre ce poste de député.
D’abord sa candidature à l’Assemblée nationale est introduite par la Coalition gagnante Waattu Sénégal qui comprend plusieurs partis et donc la démission de l’un de ces partis n’est pas automatiquement une démission de la Coalition pouvant justifier la perte du titre de Député.
Ensuite, pendant les législatives passées son engagement physique, matériel et financier a été d’un niveau tel qu’il pouvait à juste titre revendiquer un droit personnel aux résultats qui ont été atteint et donc il pouvait obtenir plus qu’un poste de député de la Coalition gagnante Waattu Sénégal.
Enfin, les instances régulières du PDS avaient sorti un communiqué dans lequel elles avaient déclaré que Madické NIANG avaient démissionné de fait ce qui équivalait à une exclusion des instances du Parti que ce dernier aurait pu saisir comme occasion pour conforter son droit de conserver ce poste. En outre lors de son remplacement à la tête du Groupe Parlementaire Liberté et Démocratie, le Secrétaire général adjoint et Coordonnateur du PDS a déclaré que Madické NIANG ne fait plus partie du Groupe parlementaire et qu’il est maintenant député non inscrit.
Pour toutes ces raisons, Madické NIANG aurai pu conserver ce poste de député mais il a refusé de s’accrocher à un poste alors que depuis son compagnonnage avec Abdoulaye WADE, il n’a jamais demandé à occuper un poste et s’est contenté de prendre les fonctions qui lui ont été confiées pour les remplir avec dévouement et loyauté.
Il faut rappeler que depuis la lettre écrite par Abdoulaye WADE pour s’attaquer à sa candidature, Madické NIANG avait décidé de rendre son poste de Député en même temps que celui de Président du Groupe parlementaire et qu’il a dû y renoncer à la demande expresse de Maître Abdoulaye WADE qui considérait alors que la renonciation à ce poste équivalait à une volonté de rupture définitive. Cette information a été relayée par la presse à la suite de la médiation de Députés membre du Groupe parlementaire Liberté et Démocratie.
Il est incompréhensible qu’à la suite de ces déclarations, que Madické fusse l’objet d’un acharnement avant la campagne électorale avec une menace de poursuite pour avoir utilisé des couleurs proches de celles du PDS alors que ce dernier parti n’avait pas de candidats. A ceci se sont ajoutées calomnies et diabolisation pendant et après la campagne.
En conséquence de tout ce qui précède, la lettre adressée par Madické NIANG au Président de l’Assemblée nationale, pour sa démission du poste de député à l’Assemblée nationale, n’est qu’une conséquence logique dictée par l’honneur et la dignité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here