24 C
Dakar,sn
Tuesday, June 25, 2019
Accueil Actualités Après la débâcle de leur coalition «Idy2019» : Decroix, Gakou, Pape Diop,...

Après la débâcle de leur coalition «Idy2019» : Decroix, Gakou, Pape Diop, Amsatou Sow Sidibé aphones.    

0
187
Ils ont formé l’ossature la coalition «Idy 2019». Ils avaient tous théorisé le changement au soir du 24 février 2019. Mais, ce fut la désillusion, après que les résultats provisoires donnent Macky Sall vainqueur. L’ancien président de l’Assemblée nationale puis du Sénat, Pape Diop,  Malick Gakou, Mamadou Diop Decroix, Amsatou Sow Sidibé de Car Leneen…, sont devenus aphones. Au point même d’éviter les plateaux et autres canaux pour se faire voir et entendre.

Decroix, Gakou, Pape Diop, Amsatou Sow Sidibé, Wanted !

Ils sont restés muets au sortir de la présidentielle du 24 février 2019. Ils ont un trait en commun. Ils avaient tous soutenu la candidature d’Idrissa Seck, en qui ils avaient l’espoir de remporter la présidentielle. Mais, aujourd’hui, ils en paient les conséquences. Et, force et de reconnaitre que le président sortant, réélu, ne va jamais leur pardonner les actes posés. Car, durant toute la campagne électorale, ils n’ont  cessé de tirer à boulets rouges sur lui et son régime.

…Ils avaient tiré sur tout ce qui bougeait

Dans son fief, à Guédiawaye, le leader du Grand parti (Gp) avait auguré lors de la campagne électorale, la chute de Macky Sall. Selon lui, le Sénégal vit des moments difficiles. «L’heure est grave, les signaux sont au rouge. Nous sommes face à un régime finissant. Et d’habitude, quand un régime est sur le point de s’effondrer, il fait face à un tas de problèmes », avait théorisé Malick Gakou. Pour lui, le régime de Macky Sall est finissant. Devant ses militants, Gakou a appelé les populations de Guédiawaye à «refuser les sacs de riz et de l’argent contre des signatures».

Publicité

Ce qui a fait dire à Mamadou Diop Decroix que «le Sénégal est entré dans une crise majeure, accusant le Président Macky Sall de tirer brutalement le Sénégal vers l’arrière (…) avec des risques Imminents de basculement dans l’inconnu».

…Les élections locales en ligne de mire

Après la déconvenue de leur candidat à la présidentielle, Decroix, Gakou, Pape Diop, Amsatou Sow Sidibé, doivent se faire tailler de nouveaux costumes Super 100’s politiques pour préparer les élections locales. Car, au même titre que leur candidat, Idrissa Seck, ils doivent imprimer une nouvelle lecture politique pour ne jamais tomber dans les apparences.

Car, durant tout le temps de la campagne électorale, le leader de la coalition «Idy 2019», accueilli par des foules immenses composées particulièrement de jeunes, de femmes partout à travers le pays avait tenu à rassurer ses militants qu’«il sortira vainqueur dès le premier tour au soir du 24 février 2019», mais, la réalité des urnes était autre.

En effet, au regard de cet aspect, une autre lecture politique s’impose avec recul et sans état d’âme.

 SENEGAL7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here