Ce qu’il faut savoir sur l’algie vasculaire cérébrale

0
511
L’algie vasculaire cérébrale est un trouble neurologique caractérisé par de vives douleurs localisées au visage. Causes, traitements… Le Dr Catherine Roos, Responsable du Centre d’urgence des Céphalées à l’hôpital Lariboisière à Paris a répondu à nos questions.

Top santé : Quelles sont les causes de l’algie vasculaire de la face ?

Dr Catherine Roos, Responsable du Centre d’urgence des Céphalées à l’hôpital Lariboisière (Paris) :  On pense que l’hypothalamus est fortement impliqué dans l’origine des crises car, sous imagerie médicale, on observe qu’il s’active durant celles-ci, mais on ne sait pas tout. Il y a aussi une composante génétique mais aucun gène spécifique n’a jusqu’alors été identifié. La douleurs’explique par l’activation du nerf trijumeau du visage. Mais le nom de la maladie, qui date de sa découverte, est impropre. Même s’il y a certainement une dimension vasodilatatrice, la maladie n’est pas d’origine vasculaire.

Top santé : Quels sont les traitements ?

Dr Roos : Le traitement de première intention des crises passe par des injections de médicaments de la famille des triptans. Ils agissent en tant qu’agonistes sérotoninergiques sur les récepteurs centraux neuronaux et vasculaires. En relais, ou si l’on fait plusieurs crises par jour, l’oxygénothérapie a sa place. On ignore son mode d’action, mais on suppose que, à l’issue d’un court effet vasoconstricteur, se produit une vasodilatation qui stimulerait la neurotransmission de certains inhibiteurs de la crise.

Top santé :Et qu’en est-il pour les formes chroniques de la maladie ?

Dr Roos : Les études montrent que, pour stopper le plus durablement possible les crises, l’avenir réside dans des traitements de fond, tels que les anticorps anti-CGRP injectables, attendus en France d’ici à un an. Sur le plan neurochirurgical, de nouvelles approches par neuromodulation sont par ailleurs en cours de développement. Elles ciblent la stimulation cervicale et la stimulation du nerf sphéno-palatin (nerf qui est situé derrière les fosses nasales, près du tronc cérébral).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here