845 hectares à Salins du Sine-Saloum : La Cour suprême casse la décision

0
69

La Cour suprême a cassé la délibération du Conseil municipal de Dya (commune de Kaolack) affectant un terrain d’une superficie de 845 hectares à la société Salins du Sine-Saloum pour l’implantation d’une usine de sel.

L’affectation des terres a été approuvée par arrêté numéro 10/A.NG/SP du 9 novembre 2017 du sous-préfet de l’arrondissement de Ngohthie.

Me Moussa Sarr, qui avait introduit la requête en annulation, estime qu’il s’agit d’une “excellente décision qui restitue aux populations locales leurs terres spoliées pour des raisons obscures”.

L’avocat ajoute : “Cette affection scandaleuse qui allait de Sibassor à Gamboul et jusqu’au fleuve privait les populations de zones de culture, de pâturages ‎et pêche.”

Les populations Dya ont toujours dénoncé l’affectation du terrain en question pour l’érection d’une usine de sel. Elles accusaient le maire, Ndiogou Baba Mbodji, d’avoir cédé leurs terres au nom de ses intérêts personnels. Ce qui, à leurs yeux, compromettait l’avenir de leur localité.

Pour sa défense, l’édile a affirmé que les terres ont été affectées dans les règles de l’art et que l’usine permettra, entre autres avantages, de lutter contre le chômage.

La Cour suprême vient rétablir les populations dans leurs droits.

Par: Seneweb News

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here