Une épidémie de dengue a commencé à Tahiti

0
115
Ce jeudi 11 avril 2019, une épidémie de dengue a été déclarée à Tahiti : on fait le point sur cette maladie transmise par le moustique.

Lorsqu’on pense à Tahiti, on imagine l’océan, les plages de sable blanc, les cocktails de fruits… Il faudra désormais composer avec les moustiques. Ce jeudi 11 avril 2019, la présidence de la Polynésie française a déclaré une épidémie de dengue sur cette île qui compte environ 207 000 habitants.

D’après l’Institut Pasteur, la dengue (aussi appelée « grippe tropicale ») est une maladie virale transmise à l’homme par le moustique : elle se caractérise par une forte fièvre, des maux de tête, des nausées, des vomissements, des douleurs articulaires et musculaires et par une éruption cutanée qui ressemble à la rougeole.

Contre la dengue, pas de vaccin

La guérison survient spontanément en l’espace de 2 à 3 semaines. Il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement ni aucun vaccin contre la dengue : elle sévit principalement dans les zones tropicales (Asie du sud-est, Océan indien, Amérique latine…) et commence à apparaître dans les zones tempérées (Amérique du nord, Europe, France…).

L’arbovirus actuellement présent à Tahiti a probablement été importé par un patient en provenance de Nouvelle-Calédonie – cette île est actuellement touchée par une épidémie.

Les autorités sanitaires ont rappelé les gestes de prévention : détruire chaque semaine les « gîtes larvaires » autour de son domicile et de son lieu de travail (de l’eau stagnante dans un pot de fleurs, quelques centilitres dans un verre sur une terrasse…) et se protéger contre les piqûres de moustiques (à l’aide de répulsifs et/ou de moustiquaires).

« Les personnes de moins de 20 ans ou arrivées en Polynésie française après 2000 sont les plus à risque d’être infectées » a précisé le gouvernement, relayé par Tahiti-infos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here