Classement mondial 2019 de la liberté de la presse: Le Sénégal 49e, la Gambie et l’Ethiopie font un grand bond

0
90
Pour Rsf, le classement mondial 2019 dénonce la haine des journalistes qui a dégénéré en violence, engendrant ainsi une montée de la peur. Et d’ajouter que le nombre de pays considérés comme sûrs, où les journalistes peuvent exercer leur métier en toute sécurité, continue de se réduire, tandis que les régimes autoritaires renforcent leur emprise sur les médias.

Si le débat politique glisse subrepticement ou manifestement vers une ambiance de guerre civile, où les journalistes font figure de victimes expiatoires, les modèles démocratiques sont en grand danger“, explique Christophe Deloire, secrétaire général de rsf. Avant de révéler que l’urgence est ” d’enrayer cette mécanique de la peur pour les femmes et les hommes de bonne volonté, attachés aux libertés acquises au long de l’histoire. ”

La tête du classement toujours occupée par la Norvège pour la troisième fois consécutive, la Finlande arrache la deuxième place aux Pays-bas qui sont troisième.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here