Dures conditions d’études à l’Ucad : L’Union régionale des étudiants de Kaolack sonne l’alerte

0
180
Face à la presse ce samedi, les étudiants de Kaolack, orientés à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar( Ucad), ont sonné l’alerte face à leurs difficultés quotidiennes.
Parlant au nom de ces camarades, le président de l’UREK, Amadou Ciré Barry, y est allé sans détours. ” Nous sommes très fatigués à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Et nos difficultés sont d’ordre social et pédagogique. Figurez-vous, nous avons enregistré des étudiants kaolackois qui ont abandonné leurs études parce qu’ils n’ont pas de moyens pour vivre à Dakar. Et la plupart d’entre eux, sont tombés malades”, a-t-il regretté.

Poursuivant, Mr Barry de marteler : ” Nous qui sommes restés à Dakar, c’est vraiment la croix et la bannière. Car, nous avons des difficultés pour la restauration et en plus, certains d’entre nous n’ont même pas où se loger. Il n’y a que 30 étudiants qui ont trouvé un logement grâce à la municipalité de Kaolack. Mais c’est insuffisant, d’où cet appel à l’endroit des bonnes volontés de Kaolack…”

Sur un autre registre, les étudiants de Kaolack ont, entre autres, sollicité l’appui des autorités pour une meilleure intégration pédagogique. ” À l’Université de Dakar, rien n’est gratuit. Et l’achat de fascicules nous pose d’énormes difficultés. Alors, puissent les bonnes volontés agréer notre requête!, ont-ils conclu…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here