Grève des pharmacies: L’ordre des pharmaciens met de l’eau dans son vin

0
173

Pour protester contre la grâce accordée à Amadou Woury Diallo inculpé dans le trafic de faux médicaments, lit-on dans les colonnes du journal Kritik, les pharmaciens avaient projeté de fermer leurs officines. L’ordre des pharmaciens avait jugé utile d’employer la méthode forte du boycott de la distribution pour faire réagir l’autorité. Chose faite avec la réaction,depuis l’Etranger,du ministre en charge du département de la santé. Abdoulaye Diouf Sarr s’est fait le garant d’une audience avec le chef de l’Etat pour évoquer le dossier et tant d’autres liés au secteur.

Seulement, les pharmaciens ont décidé de ne pas plier, plutôt ils préfèrent alléger la grève. L’ordre a décidé d’observer symboliquement un débrayage de deux heures de temps en lieu et place d’une grève toute la journée. L’ordre des pharmaciens du Sénégal va-t-il surseoir à sa grève suite à la médiation du ministre de la santé ?
En effet, depuis Genève où il se trouve pour les besoins de l’assemblée générale de l’OMS, Abdoulaye Diouf Sarr a estimé avoir rédigé une feuille d’audience aux fins d’introduire les pharmaciens, en audience, auprès du chef de l’Etat. Le patron du département de la santé qui en appelle à la hauteur et à la collaboration franche des pharmaciens avec les autorités dira l’engagement de l’Etat, à travers une cellule dédiée au ministère de la santé, de renforcer la bataille contre les médicaments contrefaits et leur vente sur le territoire national.

Cette volonté du président Sall d’assainir le cadre d’exercice de la profession devrait être un gage de bonne foi pour les pharmaciens qui ont décidé d’observer une journée de grève pour protester contre la grâce présidentielle accordée à Amadou Oury Diallo qui a bénéficié de cette mesure alors que son appel, suite à sa condamnation en première instance pour trafic de médicaments, est pendant. Ce recours sera d’ailleurs examiné par la Cour d’appel de Thiès le 27 mai prochain

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here