Concours général 2019 : Parfum de “scandale” sur les épreuves de Maths

0
125

Le concours général est encore une fois “entaché” par un vent de contestation. Cette fois-ci, c’est l’Association des parents d’élèves du lycée technique d’excellence de Diourbel qui est montée au créneau pour dénoncer ce qu’elle qualifie d'”irrégularités” sur les épreuves de mathématiques.

“Il y a deux exercices irréguliers. Le premier, de probabilité, était noté sur 5 points. Ils l’ont téléchargé sur le Net, mais c’est en le modifiant qu’ils ont commis des erreurs, en y mettant de fausses hypothèses. Ce qui a rendu l’exercice infaisable”, a déploré Mouhamadou Mamoune Diop, qui accuse la direction de l’Office du bac.

Mais, ce n’est pas tout.  Cet interlocuteur ajoute : “Il y a un autre exercice, noté sur 7 points, qui est aussi téléchargé sur le Net. Ils l’ont copié et collé textuellement, sans aucun changement. Mais, il s’est trouvé qu’il y a un établissement dont les élèves ont eu à traiter ce même exercice”.

Diop, qui assimile ce fait à un “scandale”, pense alors que “l’équité et l’équidistance n’ont pas été respectées, car les gosses sont allés au concours avec des chances illégales”.

À l’en croire, les autorités ont réagi suite aux nombreuses interpellations. “Le premier exercice, qui portait de fausses hypothèses, a été éliminé.  Les 5 points ont été reversés sur les autres exercices”.

Les parents d’élèves du lycée technique d’excellence de Diourbel haussent le ton pour, disent-ils, “crédibiliser” ce prestigieux concours.

“Nous voulons que quand quelqu’un sera désigné le meilleur en maths, que cela reflète le niveau de nos élèves. Nous cherchons à restaurer la dignité du Concours général. Mais, ils refusent de l’éliminer et s’empressent même pour sortir les résultats le plus tôt possible. Ce que nous ne laisserons pas passer”, a martelé leur président. Ce dernier révèle en outre que “l’erreur n’a été rectifiée que dans un seul centre sur les 30 que compte le Sénégal”.

Seneweb a interpellé les services du ministère de l’Education nationale interpellés sur cette question apparemment bien prise au sérieux. Nous avons été renvoyé à la direction de l’Office du bac qui, selon le ministère, “gère exclusivement l’aspect pédagogique du concours”.

Les nombreux appels téléphoniques n’ont pas permis de joindre le directeur de l’Office du bac, Pr. Sossé Ndiaye. “Il est occupé, fait comprendre, une voix féminine. Je ne manquerai pas de lui dire que vous avez appelé”.

Deux messages lui ont été alors envoyés, jusque-là sans réponse.

Une autre source, membre d’une organisation regroupant des acteurs de l’éducation, a, pour sa part, “confirmé” les accusations.

“Effectivement, il y a erreur, ils ont dit que ça a été rectifié, mais il s’est trouvé que ce n’est pas fait partout”, a précisé notre interlocuteur, qui requiert l’anonymat.

Il dit attendre la réponse des autorités par rapport à la réclamation des parents d’élèves pour pouvoir se prononcer de façon officielle.

Pour rappel, cet examen, qui vise à primer les meilleurs élèves du Sénégal, fait souvent l’objet de contestations.

D’ailleurs, en 2017, l’épreuve de maths (Terminale) a été annulée après des fuites qui ont été constatées notamment au lycée Thierno Seydou Nourou Tall de Dakar.

Par: Salla GUEYE – Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here