Maladies liées à l’âge : un problème de protéines ?

0
619
Pourquoi a-t-on autant de maladies en vieillissant ? Les chercheurs ont une explication, et peut-être une solution.

Une étude de l’Inserm publiée le 7 juin émet une nouvelle hypothèse concernant les maladies liées à l’âge. Et si elles étaient dues à une anomalie de repli de protéines ? Cela entraînerait une oxydation des protéines et modifierait leur fonctionnement.

Vieillir est souvent synonyme de nouvelles pathologies. Qu’il s’agisse de cancers, de problèmes de coeur, ou encore de maladies auto-immunes. Mais comment cela se fait-il ?

L’étude de l’Inserm rappelle : “Les espèces réactives oxygénées (ROS) résultant des réactions du métabolisme énergétique, ont souvent été pointées du doigt. Elles oxydent des composants cellulaires et abîment progressivement les cellules.

SAUVER LES PROTÉINES OXYDÉES ? C’EST POSSIBLE !

Mais une nouvelle donnée révélée par l’étude estime que si les protéines du corps humain étaient capables de se défendre face à l’oxydation, ces dégénérescences seraient moindres. L’étude précise : “Dans les faits, la majorité des protéines sont repliées sur elles-mêmes, de telle sorte qu’elles sont protégées du phénomène d’oxydation“.

Mais le chercheur Miroslav Radman explique que ce repli peut varier selon les personnes. Voilà pourquoi tout le monde ne vieillit pas de la même manière, avec plus ou moins de soucis de santé. Et lorsqu’une protéine s’oxyde, le chercheur explique qu’elle se “paralyse”, ce qui entraîne des défauts de fonctionnement, et donc des maladies diverses et variées…

Les chercheurs ont validé cette théorie de l’oxydation des protéines concernant la maladie de Parkinson au cours de leur étude. La bonne nouvelle ? Ce phénomène est réversible ! Il faudrait “administrer des molécules capables de se fixer sur les protéines mal pliées afin de les protéger“. C’est sur cette technologie que travaillent actuellement les chercheurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here