Une nouvelle substance pourrait détecter près de 30 types de cancers

0
384
Un nouveau radiotraceur permettrait de mieux contraster les tumeurs, particulièrement pour 5 types de cancers.

Il existe de nombreuses techniques pour détecter des tumeurs sans avoir recours à une chirurgie exploratrice. La plus connue est l’imagerie nucléaire. Une étude parue dans The Journal of Nuclear Medicine souligne l’efficacité d’un nouveau radiotraceur pour révéler des tumeurs.

Pour réaliser l’étude, les chercheurs ont travaillé avec des oncologues qui n’arrivaient pas à établir de diagnostic précis avec les méthodes habituelles. Au total, ce sont 80 patients, avec 28 types de cancers différents qui se sont vus injecter le radiotraceur avant d’être soumis à un scanner, aussi appelé examen de tomographie par émission de positons (PET scan) et de tomographie assistée par ordinateur.

TRÈS EFFICACE POUR 5 TYPES DE CANCERS

Lorsque nous avons recours à l’imagerie médicale dans la recherche de cancer, un produit “radiotraceur” est injecté afin de révéler, sous forme de contraste, les tumeurs. Cela crée une sorte de photographie du corps interne où les tumeurs sont bien visibles. Dans cette étude, les chercheurs ont utilisé un radiotraceur qui souligne les cellules fibroblastes, associées au cancer. Ce produit s’appelle 68Ga-FAPI.

Mais selon le type de radiotraceur utilisé, le genre de cancer et le métabolisme du patient, l’absorption n’est pas la même. Il est parfois difficile de distinguer les tumeurs malignes des tumeurs bénignes. Résultat avec le 68Ga-FAPI ? Une image très nette pour le cancer du sein, de l’oesophage, du poumon, le cholangiome malin et le sarcome. Pour les 23 autres types de cancers présents, le radiotraceur s’est avéré être plutôt efficace aussi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here