Mercato : Le Psg prêt à laisser filer Neymar cet été ?

0
98
Neymar n’est plus considéré comme intransférable au PSG, en tout cas c’est du moins ce que vient de révéler le site sportif  L’Equipe  en annonçant , pour la première fois depuis l’été 2017, que le Brésilien pourrait réellement être sur le départ au PSG. D’après L’Equipe  le Qatar aurait même arrêté une grande décision à ce sujet. Un retour au Barça serait même dans les tuyaux pour le numéro 10 parisien qui présentement est au Brésil où il vient de répondre à la Police pour une affaire de viol commis à Paris le 15 mai dernier

Neymar va-t-il rester et passer une troisième saison sous les couleurs du PSG à l’issue de ce mercato estival ? C’est la question qui est sur toutes les lèvres dans la capitale en ce moment. Il faut dire que Marcelo Bechler, le journaliste brésilien qui avait annoncé en premier le transfert de Neymar du Barça au Paris SG en 2017, a récemment lâché une bombe en révélant des négociations secrètes entre le clan de la star de 27 ans et le club catalan en vue de son retour cet été.

Et depuis que la presse espagnole se fait le relais de cette information avec des scénarios différents. Ces dernières heures, c’est Duncan Castles, journaliste au Sunday Times et au Daily Record, qui en rajoute une couche sur l’avenir du numéro 10 parisien en révélant que les hautes autorités qatariennes du Paris Saint-Germain seraient désormais disposées à le laisser partir à condition de recevoir une offre correspondant à l’argent investi pour son arrivée, soit 222 M€.

« Neymar ? L’information que j’ai est que le FC Barcelone demanderait à Neymar d’accepter de toucher moins que ce qu’il gagne actuellement au PSG en salaire pour revenir. Le briefing que j’ai eu du Qatar est qu’ils sont complètement prêts à vendre Neymar cet été, à condition qu’ils récupèrent l’argent déboursé pour le recruter », explique le journaliste anglais.

Reste à savoir si le Barça voudra s’aligner sur un tel montant pour un joueur dont la valeur actuelle est estimée à 124,7 M€ selon le CIES.

Abdoulaye NIANG-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here