Motion sur le pétrole et le gaz : And-Jëf/Pads exige toute la lumière sur les scandales

0
168

Le Bureau politique d’Aj/Pads, tenu ce 15 juin 2019 a enregistré la participation de 40 fédérations départementales sur les 45 que compte le pays. Cette entité politique a adopté des résolutions sur le scandale du pétrole et du gaz qui secoue le pays. Toutes ces accusations, insiste-t-on, sont suffisamment graves. Puisqu’il s’agit des ressources naturelles d’un peuple qui vit dans la pauvreté et la misère.

Le Bureau Politique d’Aj/Pads, tenu ce 15 juin 2019 à l’issue de ses travaux, a adopté diverses résolutions sur le scandale du pétrole et du gaz qui secoue le pays. « Depuis 2012 des forces politiques, des personnalités indépendantes et des organisations de la société civile, après avoir mené des enquêtes, ont accusé Aliou Sall, frère du Président de la République Macky Sall, et Franck TIMIS un délinquant au col blanc, de détournement de sommes colossales à travers des transactions sur le pétrole et le gaz du Sénégal, suite à des décrets d’approbation des contrats. Aujourd’hui, les révélations accusatrices de BBC à travers des supports internationaux de communication après des enquêtes documentées, sont portées contre les mêmes personnes », a relevé le bureau politique d’Aj/Pads.
Toutes ces accusations, insiste-t-on, dans le document reçu à la Rédaction, sont suffisamment graves. Parce qu’il s’agit des ressources naturelles d’un peuple qui vit dans la pauvreté et la misère. Des ressources devant pouvoir lui garantir des conditions de vie et de travail bien meilleures et la création centaines de milliers, voire des millions d’emplois pour sa jeunesse.

Ainsi, le bureau politique d’And-Jëf/Pads exige que toute la lumière soit faite sur ces affaires, les coupables soient poursuivis et punis, ce qui a été spolié soit restitué et que toutes les dispositions soient prises pour que désormais la transparence et l’équité soient garanties dans la gestion de nos ressources. « Notre parti, aux côtés de ses alliés, partis politiques et organisations de la société civile, sera de tous les combats, comme par le passé, pour situer les responsabilités et pour garantir les intérêts du peuple Sénégalais », promettent les camarades de Decroix.

Au-delà du pétrole et du gaz, ils exigent que le peuple soit suffisamment édifié sur toutes les ressources naturelles dont notre sol et notre sous-sol regorgent tels que le phosphate, le fer, l’or, le zircon et toutes autres pierres précieuses ou terres rares. Que cessent les tractations nébuleuses, dont elles sont entourées.

And Jëf/ PADS exige que soit mis fin au règne ruineux des conquistadors et des aventuriers qui persiste depuis l’arrivée des mercantilistes européens du 16e siècle. Et que le système extraverti soit remplacé par un système politico-économique, pouvant se poser en rempart pour la défense des intérêts de notre nation.

Et pour ce faire, à la place de l’exportation de matières brutes, que notre économie soit fondée sur une industrialisation pour une transformation sur place de nos ressources qui mettrait un arrêt à la détérioration des termes de l’échange, prérequis, incontournable pour la libération nationale et l’émancipation sociale.

Leral

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here