Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouillee Ndiaye de passage à Koungheul:”Il nous faut prendre des mesures pour….”

0
93
Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye de passage à Koungheul ce matin, a profité de l’occasion pour effectuer une visite à la brigade de gendarmerie suite aux incidents du samedi passé, ayant opposé les conducteurs de motos Jakarta aux hommes du Commandant Lèye.
Le ministre de l’Intérieur a insisté mardi sur la nécessité de prendre des mesures pour organiser le transport des motos Jakarta face à la recrudescence des accidents. « Il y a trop d’accidents dus aux motos Jakarta. Rien que dans le département de Koungheul, 18 personnes ont perdu la vie à travers ces moyens de transport. Il nous faut prendre des mesures pour essayer d’éviter ces accidents », a dit M. Aly Ngouille Ndiaye.

En provenance de Tambacounda où il a installé le nouveau gouverneur de cette région, le ministre de l’Intérieur a fait une escale à Koungheul. Il s’est rendu à la gendarmerie suite aux manifestations qui ont opposé ce week-end les forces de sécurité aux conducteurs de motos Jakarta :

« J’étais parti à l’installation du gouverneur de Tambacounda, à mon retour j’ai pensé faire une escale à Koungheul, pour voir la gendarmerie suite aux incidents qu’il y a eus récemment et qui ont opposé les jeunes aux gendarmes.

Nous avons une opération de sécurisation qui a été entamé au niveau national par la gendarmerie et c’est peut-être ce qui a amené l’incompréhension des jeunes conducteurs de motos jakarta, qui ont quand-même eu à être très agressifs vis-à-vis des gendarmes. »

Deux blessés légers ont été enregistrés samedi à Koungheul lors d’un affrontement entre les gendarmes et des conducteurs de motos Jakarta. Les conducteurs de motos-taxi communément appelés Jakarta manifestaient contre l’instauration d’une police d’assurance et d’un certificat d’immatriculation.

Le ministre de l’Intérieur a souligné la nécessité de construire un commissariat de Police à Koungheul : « Je pense qu’à Koungheul, la brigade de gendarmerie est déjà presque finie et je dois même y faire un tour tout à l’heure pour voir les nouveaux locaux et peut-être plus tard, la police pourra être là pour gérer la commune. »

Il ajoute que : « Pour le moment, c’est un projet, le maire l’a sollicité mais on n’a pas encore pris la décision. Ça dépend tout simplement de notre accès à des infrastructures où on pourrait loger correctement les personnels qui devraient être là »,  a dit le ministre, interpellé sur la recrudescence des cas de vol et d’agression à Koungheul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here