Et si Souleymane Ndéné avait raison…

0
186
Hier, sur les antennes de la Sen tv, Babacar Gaye, ancien porte parole du PDS, affirme que c’était lui qui avait fait de Karim Wade un candidat juste pour qu’il ait un statut pour pouvoir sortir de prison. Et que c’était pas une candidature sérieuse.
La question que je me demande c’est où est le sérieux dans tout cela ?
La petite analyse que j’ai fait c’est tout simplement que le PDS n’est pas un parti sérieux et qu’il n’était pas prêt pour aller à la présidentielle.
Comment un parti comme le PDS peut orchestrer tout ce théâtre juste pour des faits de combine ? Comment ces responsables ont pu accepté d’être des marionnettes de Wade : d’abord se déplacer pour transformer la réunion du Comité directeur en congrès. Ensuite, demander à certaines personnes comme mes chers amis le ministre Habib SY, Amadou Kane Diallo, Serigne Mbacké Ndiaye entre autres de se présenter contre son fils Karim Wade pour donner à cette mascarade politique de la légitimité ?
Aujourd’hui, je me demande si les responsables du PDS ont mesuré la portée de cette haute trahison avec les sorties de leurs anciens frères de parti qui ont acheminé avec eux pendant plus de 30ans de compagnonnage ? C’est ces genres de pratiques qui font que beaucoup de personnes ne veulent pas faire de la politique car « dafa bari wòr(trahison) ».
Si la candidature de Karim Wade était un combine pourquoi accepter tout ce saigné jusqu’à voir les départs de : Me Souleymane Ndéné Ndiaye, Modou Diagne Fada, Farba Senghor, Pape Samba Mboup, Me Madické Niang, Aida Mbodji… ?
Rappelons nous que Souleymane Ndéné Ndiaye avait dit, il y’a quelque temps que :” Si on m’appelait pour me dire que la candidature de Karim était simplement une stratégie pour faire sortir Karim et qu’on ira en congrès pour choisir un candidat sérieux j’allais m’associer à la stratégie”.
Pourquoi accepter son départ alors qu’il était prêt pour être un candidat sérieux à la présidentielle ? Modou Diagne Fada voulait qu’on réforme le PDS et cela lui a coûté son départ du PDS.
Me Madické Niang nous a fait savoir que Karim ne pouvait pas se présenter donc il se présente comme une alternative à la candidature du PDS. Tout comme ce qu’avait dit nos frères Pape Samba Mboup et Farba Senghor.
Cela affirme tout simplement les dires de certaines personnes que ces responsables du PDS ne se respectent pas mais aussi le Président Wade ne respecte que son fils. Pour moi, on ne peut se prétendre être un Leader et marcher dans des combines.
Nous les politiques, nous devons respecter les populations car nous ne sommes ni les plus intelligents encore moins les plus avertis. Il me semble que le peuple est en avance sur les politiques car il est plus averti.
A bon entendeur…

Boubacar SAMBE
Président du Mouvement Alternative/Léral Candidat à la Mairie de Pikine Ouest

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here