Monnaie unique CEDEAO : Un consensus trouvé sur la dénomination « ECO » lors de la réunion du Comité Ministériel

0
120
La Commission de la CEDEAO, lors de la réunion du Comité Ministériel sur le programme de la monnaie unique avec pour objectif d’examiner les rapports du Comité Technique, a retenu une dénomination à l’issue des échanges sur le nom et le symbole de la monnaie unique.
Un consensus s’est donc dégagé sur la dénomination « ECO » comme identifiant de la monnaie unique de la CEDEAO. Toutefois, un accord n’a pu être trouvé pour le symbole. À cet égard, il a été recommandé d’approfondir les réflexions sur le symbole associé au nom « ECO ». Cependant, renseigne le rapport final de la réunion, concernant la convergence macroéconomique 2018 de la CEDEAO, une présentation faite par Dr TULE a indiqué que la région a enregistré une croissance de 3,0% en 2018 contre 2,3% en 2017. Elle devrait connaître du reste une croissance de 3,4% en 2019.

En ce qui concerne l’état de la convergence macroéconomique en 2018, le rapport a indiqué que les performances des États membres se sont légèrement détériorées par rapport à celles de 2017. Quant aux performances au titre des critères primaires en 2018, on observe que la situation s’est détériorée pour le critère du déficit budgétaire, vu que cinq pays respectent la norme, contre sept en 2017.

Globalement, aucun pays n’a respecté tous les critères de convergence en 2018 contre trois en 2017. Seuls deux pays ont respecté tous les critères de convergence de premier rang en 2018 contre quatre (4) en 2017. Cependant, onze pays ont respecté tous les critères de second rang en 2018 contre dix pays en 2017.

Enfin le Comité Ministériel a noté un retard dans l’exécution de certaines activités de la feuille de route en raison de contraintes de ressources humaines et financières des institutions en charge de leur mise en œuvre. Ces retards, à six mois du lancement de la monnaie unique, sont de nature à compromettre le respect des échéances retenues, conclut le rapport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here