CAN 2019-Finale Sénégal-Algérie : l’expertise locale au sommet

0
653

En conduisant leurs équipes respectives en finale de la CAN 2019, Aliou Cissé (Sénégal) et Djamel Belmadi (Algérie) ont montré à tout le monde que l’expertise locale a du potentiel.

C’est ce qu’on appelle faire confiance aux techniciens locaux. Quelle que soit l’issue de la finale, ce sera un entraîneur local qui sera champion d’Afrique. Aliou Cissé, Sénégalais bon teint, chantre de l’expertise locale africaine même s’il est formé à l’école française. Le sélectionneur national de l’équipe du Sénégal, est aujourd’hui au sommet de tous les autres entraîneurs de cette CAN.

Cissé fait tomber 4 entraîneurs étrangers

Sur son chemin, il a réussi à éliminer beaucoup d’entraîneurs étrangers dont le plus récent est Alain Giresse, le sélectionneur français de la Tunisie. Avant Giresse, Cissé avait dicté sa loi à Sébastien Migné (Français) du Kenya, à Sébastien Desabre (Français) de l’Ouganda et à Michel Dussuyer (Français) du Bénin. Quatre techniciens de haut niveau qui n’ont pas tenu face au jeune entraîneur sénégalais âgé de 43 ans et qui en est à sa deuxième Coupe d’Afrique des Nations contrairement à Djamel Belmadi.

Pourtant, au Sénégal, les entraîneurs locaux n’ont jamais pesé. Il semble donc que l’ancien capitaine des Lions a révolutionné les choses en envoyant son pays en finale d’une CAN 17 ans après. Là, il est proche d’un sacre historique, le premier trophée continental rêvé par tout un peuple.

Djamel élimine trois

De son côté, l’Algérien qui est sur la bonne, veut aussi laisser son empreinte sur le football des Fennecs 11 mois seulement après avoir pris les rênes de la sélection. Pour sa première grosse expérience sur le banc d’une équipe nationale. Dans son parcours, Djamel a aussi fait tomber des entraîneurs étrangers mais seulement trois. Sébastien Migné (Français) du Kenya, Paul Put (Belge) de la Guinée et Gernot Rohr (Franco-allemand) du Nigeria.

Ce vendredi 19 juillet 2019, dans le grand stade du Caire, les deux hommes vont se disputer la finale de la 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations. De nouvelles retrouvailles entre deux techniciens qui se connaissent très bien pour avoir grandi ensemble à Paris. Ce sera donc un duel entre deux vieux amis. Cissé tentera de prendre sa revanche après avoir été battu en phase de poules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here