Grosse gifle judiciaire: L’Acbep de Socé Diop Dione, condamnée à payer 575 millions de FCfa

0
185

Le tribunal a lourdement condamné, le 12 juillet dernier, l’Agence de construction des bâtiments et édifices publics (ACBEP), qui devrait casquer plus d’un demi milliard en plus d’une saisie effectuée sur ses comptes bancaires.

C’est le sale temps général pour l’Agence de construction des bâtiments et édifices publics (ACBEP), écrit Libération repris par leral.net.

Le 12 juillet dernier, le juge du tribunal de Dakar a lourdement tapé sur l’agence dirigée par Socé Diop Dione à la suite dune plainte de Samba Thiam et… 214 autres parties civiles. Les résultats de l’audience, inscrite au rôle sous le numéro 589/2019, sont sans équivoque d’après les informations du journal.

Statuant publiquement, par défaut à l’encontre de l’ACBEP- qui n’a donc pas daigné de faire représenter-, le tribunal lui a ordonné de payer la somme de cinq cent cinquante-cinq millions cinq cent dix mille six cent trente-neuf mille (555.510.639) FCFa, représentant les causes des deux saisies attribution de créances pratiquées par acte en date des 7 et 21 mars 2018, pour la première, et du 13 avril 2018 pour la seconde, de maître Malick Ndiaye, huissier de justice à Dakar à Samba thiam et 214 autres.

En clair, des saisies sont déjà opérées sur les comptes de l’agence et elles viennent d’être validées par le tribunal. Pire, l’agence a été aussi condamnée à payer aux demandeurs susvisés, la somme de vingt millions (20.000.000) FCFa à titre de dommages et intérêts. Dans la même décision, les juges ont mis hors de cause l’État du Sénégal, le ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique et le ministère des Finances et du Budget, avant d’ordonner l’exécution provisoire sur minute et avant enregistrement. En clair, l’agence devra payer 575 millions de Fcfa dans les plus délais, pour éviter que les saisies ne soient effectives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here