AIBD – Formée dans les métiers aéroportuaires : Une trentaine d’étudiants reçoivent leur parchemin

0
251

Une trentaine d’étudiants de l’Université de Thiès (Ut) ont été formés dans les métiers aéroportuaires par Limak-Aibd-Summa (Las), gestionnaire de la plateforme aéroportuaire Blaise Diagne, dans le cadre de sa Responsabilité sociétale d’entreprise (Rse). Ils ont reçu hier leur diplôme au Centre international de conférences Abdou Diouf (Cicad) de Diamniadio, en présence du ministre du Tourisme et des transports aériens Alioune Sarr.

Dans le cadre du programme de formation mis en place par Limak Aibd Summa (Las), gestionnaire de la plateforme aéroportuaire Blaise Diagne, une trentaine d’étudiants de l’Université de Thiès (Ut) ont reçu hier leur parchemin. La cérémonie qui avait pour cadre le Centre international de conférences Abdou Diouf (Cicad) de Diamniadio marque la fin de six mois de formation dans plus de 15 modules sur les métiers aéroportuaires. Selon Xavier Mary, «l’Aibd est un outil fort envié en Afrique. C’est pour cela qu’il a besoin de compétences et d’expertise». Et c’est pour répondre à ce besoin que Las, à travers sa politique de Responsabilité sociétale d’entreprise (Rse), a lancé le programme de formation dénommé «Las académie». Lequel, explique M. Mary, «vise à renforcer les compétences dans le secteur de l’aviation et à le développer». Parce que, explique-t-il, «ce secteur est un gage pour le Sénégal qui lance son programme de développement du hub, en application du Plan Sénégal émergent 2 (Pse2), lancé par le président de la République». Aussi, indique le patron de Las, «le programme de formation ‘’Las académie’’ permet de créer et de fidéliser de la compétence et de la valeur dans cette industrie». C’est ce qui explique ce partenariat que sa boîte a signé avec l’Université de Thiès. Un partenariat qui a permis à une trentaine d’étudiants, issus de la dernière année de leur cursus universitaire, de bénéficier de cette formation qui «s’adresse bien sûr en tout premier lieu aux jeunes du territoire sur lequel Aibd est implanté». Les bénéficiaires, estime le patron de Las, «ont été sélectionnés parmi plus de 300 candidats». Aussi, Xavier Mary a tenu à signaler que les engagements de Las dans le volet formation de sa politique Rse ne s’arrêtent pas là. «Nous avons signé la semaine dernière un accord de partenariat avec l’Ecole polytechnique de Thiès (Ept) pour offrir un terrain d’application aux élèves de cette prestigieuse école.» Egalement dans le cadre de son programme de formation interne 2019, «Las a dispensé 236 jours de formation au profit de 294 de ses employés et pour un montant de plus de 113 millions de F Cfa».
Saluant l’initiative, le ministre du Tourisme et des transports aériens, Alioune Sarr, qui a présidé la cérémonie de remise de diplômes aux récipiendaires de la première cohorte d’étudiants de «Las académie», pense que ce programme de formation est d’une «importance capitale dans un secteur de très haute précision et extrêmement normé qu’est l’aviation». Et pour lui, «ouvrir l’accès à des formations en gestion des aéroports à des jeunes universitaires de la région de Thiès où est localisée cette infrastructure relève d’une approche stratégique». Cette approche, poursuit le ministre, «s’inscrit en droite ligne avec les objectifs du Pse définis par le président de la République Macky Sall, qui a inscrit le capital humain comme le second axe du Pse». Alioune Sarr fera remarquer que «le niveau de performance et de productivité est plus que jamais tributaire de la qualité des ressources humaines affectées à toute activité. Le Pse s’appuie sur des initiatives et projets structurants, dont le nouvel aéroport international qui est un des axes du projet hub aérien, à côté de la nouvelle compagnie aérienne nationale Air Sénégal et la réhabilitation des aérodromes régionaux». D’après Alioune Sarr, «ce programme ambitieux de développement du secteur du transport aérien, articulé à celui du tourisme, ouvre des opportunités d’emplois sur les plateformes aéroportuaires». Parce que, conclut-il, «le management des aéroports, l’assistance aéroportuaire, la diversité des métiers de l’exploitation, la sûreté des plateformes aéroportuaires sont autant d’opportunités d’emplois pour des personnels particulièrement compétents».
nfniang@lequotidien.sn
SourcePar Ndèye Fatou NIANG:nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here