Election des Maires au suffrage direct : Opposition et pouvoir s’accordent sur le principe

0
161

L’opposition et pouvoir se sont accordés sur le principe de l’élection des Maires au suffrage direct. La question a été discutée et adoptée dans le cadre du dialogue national. Mais, son application, précise-t-il, nécessite la modification du code électoral pour l’intégrer dans les dispositions.

« L’élection du Maire au suffrage direct lui donne beaucoup plus de légitimité. C’est une bonne idée et l’Assemblée nationale était sur le point de faire cette proposition. Si les acteurs politiques au pouvoir comme opposition s’accordent sur cette formule, on ne peut que s’en réjouir », a expliqué le député maire de Taïba Ndiaye, Alé Lô au micro de la RFM

D’après Alé Lô, le Maire a besoin de majorité pour mieux diriger les affaires de sa Commune. Et le même constat semble être fait par un ancien conseiller municipal des Hlm, Alé Niang. Il considère que l’ancienne formule a toujours, eu des conséquences.

Souvent, après le vote, celui qui est pressenti par les populations, peut ne peut pas devenir à l’aboutissement, le maire. « Il arrive que des conseillers municipaux ayant le droit de vote pour l’élection du maire; changent la donne », regrette-t-il.

Leral

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here