Le DG de l’ADIE indique la voie pour réduire la facture téléphonique de l’administration

0
241

Entre 16 et 17 milliards de francs cfa. C’est le montant de la facture téléphonique de l’administration sénégalaise annuellement. Une anomalie qu’il semble urgent de corriger comme l’a réitéré le chef de l’Etat Macky Sall récemment. Pour le Directeur général de l’agence de l’informatique de l’état (Adie), il faut « rendre obligatoire l’utilisation de l’internet gouvernemental par tous les services de l’administration est impératif pour faire face à la cherté des factures téléphoniques qui coûtent au contribuable entre 16 et 17 milliards de francs Cfa par an ».

Selon Cheikh Bakhoum invité de la Rfm, ceci pourrait permettre de mieux gérer les dépenses et éviter les factures téléphoniques astronomiques de l’administration dans la mesure où, le chef de l’Etat et le gouvernement s’efforcent de baisser les dépenses de fonctionnement.

Parce que dit-il, l’Etat a construit prés de 4500 kilomètres de fibre optique et près de 500 bâtiments sont interconnectés. «Le chef de l’Etat a engagé le gouvernement à utiliser au mieux, et à faire confiance aux infrastructures de l’Etat. Et à Dakar, on a une très bonne structure qui peut connecter la quasi totalité des administrations. l’Etat n’oblige pas les administrations à se joindre à la connexion intranet, mais c’est une procédure qui devra être enclenchée», pense-t-il.

LERAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here