Des journalistes africains initiés au rituel du thé chinois

0
97

Qingdao (Chine), (APS) – Des journalistes africains ont participé mercredi à une cérémonie de préparation et de dégustation du thé vert à Qingdao, une ville de la province de Shandong (Chine), un rituel au cours duquel la musique est diffusée en sourdine pour permettre de mieux savourer le goût de cette boisson chinoise.

La lenteur des gestes et la précision des mouvements de Huang Kun, la spécialiste en thé, avaient fini de faire languir les hôtes du jour, pressés de goûter aux délices tant vantés du thé chinois, en séjour dans cette ville aux immeubles imposants.

Disposant chauffe-eau, petites tasses, cafetières, diverses catégories de thés devant elle, Mme Kun a d’abord mis en sourdine une musique chinoise. Puis, elle a rincé un grand verre dans lequel devrait se faire l’infusion avant d’y verser l’eau chaude et quelques pincettes de thé.

Elle a ensuite demandé aux hôtes du jour d’inhaler la saveur du thé avant la dégustation proprement dite faite par de petites gorgées, histoire de mieux savourer le goût doux, rafraîchissant et parfumé du thé.

“La préparation du thé prend du temps”, a expliqué Huang Kun, faisant remarquer que la Chine dispose de six catégories de thés (vert, blanc, jaune, noir, wulong, rouge), de goût et de saveur différents.

“Le thé chinois a des vertus certaines sur la santé, il apaise la soif, dissipe la fatigue, facilite la digestion, aide à l’assimilation de la graisse, à la baisse du taux de cholestérol”, a-t-elle indiqué, ajoutant qu’il y a des thés qui ont besoin d’être fermentés et d’autres non.

Selon la spécialiste en thé chinois, “certains thés se boivent en hiver et d’autres en été”, expliquant qu’un arbre peut produire beaucoup de variétés de thé. La différence réside dans la préparation, a-t-elle expliqué.

“La culture du thé remonterait à pas moins de 5000 ans. Et à partir du XIe siècle, les bouddhistes prêchèrent son utilisation pour la méditation car il prévient le sommeil”, a rappelé Mme Kun.

La consommation du thé est la chose la mieux partagée en Chine où pratiquement chacun a par devers lui un petit thermos contenant ce liquide chaud buvable à tout moment.

Hormis la dégustation du thé, les journalistes ont également visité l’université de Qingdao, riche de quelque 46.000 étudiants dont 1700 étrangers, de 3800 professeurs dont 2500 permanents.

La ville de Qingdao qui revendique 9 millions d’habitants a aussi ouvert les portes du site ayant accueilli les épreuves nautiques des 29e Jeux olympiques d’été en 2008 et une étape de la Volvo Ocean Race (Course à la voile autour du monde en équipage), un an après.

L’Usine de fabrication de la marque de bière “Tsingtao” créée par les Allemands en 1903 et l’entreprise Maier, le premier fabricant mondial de produits électroniques, ont également été visitées par les journalistes.

PON/ASB
Tweet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here