La jeunesse invitée à perpétuer le dynamisme des relations sino-sénégalaise (diplomate)

0
88

Dakar, (APS) – L’ambassadeur de la République populaire de Chine au Sénégal, Zhang Xun, a invité jeudi les jeunes sénégalais et chinois à travailler davantage pour perpétuer le dynamisme des relations entre leurs deux pays.

’’Les relations d’amitié et de coopération sino-sénégalaise ont atteint un niveau très élevé, mais dans dix ans, dans vingt ans, est-ce que vous pouvez prendre le relais pour maintenir le même niveau ? Ce sera votre travail’’, a indiqué le diplomate à l’endroit d’une trentaine de jeunes volontaires sénégalais et chinois qui participent à la 5éme édition du programme ’’Pro-banlieue’’.

Ce programme, initié depuis 2015 par l’Association des maires du Sénégal (AMS) en collaboration avec l’Association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger, réunit des artisans mais aussi des étudiants chinois et sénégalais spécialisés notamment dans les BTP, pour la réhabilitation et la rénovation des établissements scolaires.

’’L’amitié entre les peuples est la base d’un rapprochement entre les Etats’’, a estimé l’ambassadeur de Chine lors d’une cérémonie de réception offerte à ces volontaires. Selon Zhang Xun, les 15 jeunes chinois ainsi que leurs hôtes sénégalais, plus que des volontaires, ’’vont non seulement contribuer au développement de la banlieue’’ mais aussi véhiculer des ’’messagers amicaux’’ tout en favorisant des “échanges civils sino-sénégalais’’.

Il a en outre estimé que ces volontaires vont “apporter leur propre contribution au raffermissement des échanges humains et au rapprochement des deux peuples.’’

Prenant part à cette cérémonie, le maire de Guédiawaye Aliou Sall, président de l’Association des maires du Sénégal (AMS) a magnifié cet ’’aspect populaire’’ de la coopération sino-sénégalaise qui met en contact des jeunes autour des valeurs du ’’volontariat et de la citoyenneté.’’

Le programme Pro-banlieue permet durant les mois de juillet, août et septembre, de rénover entièrement le collège Cheikh Anta Mbacké de Guédiawaye, a précisé Aliou Sall.

Selon lui, ce projet de volontariat, qui a nécessité ’’peu de moyens financiers’’, constitue une ’’expérience positive’’ depuis sa mise en œuvre en 2015, impactant réellement sur les conditions d’études des élèves et les taux de réussite. Aliou Sall a toutefois appelé à la pérennisation et l’élargissement de Pro-banlieue pour d’autres localités du Sénégal.

SMD/ADL/ASG

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here