Osio Sotto: viol d’une vendeuse, un sénégalais identifié grâce à l’ADN

0
319

Victime de viol, une femme âgée de 27 ans, originaire de Bergamo, a permis l’arrestation de son agresseur: un individu âgée de 29 ans, d’origine sénégalaise. Pour les carabiniers: c’est un violeur en série

Elle pleurait et suppliait l’homme qui la violait, à l’arrière du centre de beauté où elle travaille, de s’arrêter. Non seulement cela, mais elle essaya également de se défendre autant qu’elle le pouvait: des griffures, des coups de poing, les morsures et des supplications désespérées, qui ne suffirent pas à mettre un terme à son calvaire, qui dura environ une heure.

[…]

Malgré le choc, elle réussit à identifier l’homme qui l’avait violée: en essayant de se défendre, elle avait réussi à déchirer l’écharpe avec lequel l’agresseur s’était couvert le visage.

Un visage que la jeune femme n’a jamais oublié: non seulement elle a fourni une description précise aux enquêteurs, mais elle a également reconnu son visage parmi les nombreuses personnes présentes dans le registre des forces de police.

[…]

La preuve par l’ADN

L’agresseur, le Sénégalais Moustapha Diop, âgé de 29 ans, était déjà connu pour un précédent: il a été arrêté en 2014 pour avoir agressé sexuellement une femme dans le parking d’un supermarché.
Condamné, à l’époque, à une peine de 14 mois de prison, il était relâché après une journée d’incarcération, sa peine ayant été suspendue.

Bien évidemment, son permis de séjour était invalidé et depuis 2016: il vivait clandestinement en Italie

[…]

Un violeur en série

C’est un individu qui a déjà des antécédents spécifiques et nous pouvons donc le définir comme étant un « violeur en série », a déclaré le commandant des carabiniers à Bergame, le colonel Paolo Storoni. La vendeuse de Osio Sotto n’est pas sa seule victime.

Une semaine après cette agression, le Sénégalais réitérerait des violences contre une prostituée lituanienne, toujours à Osio Sotto. En novembre de l’année précédente, il avait volé et tenté de violer une autre femme…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here