La Yorogang, survivra-t-elle à la disparition de Dj Arafat?

0
100

Dj Arafat, le roi du Coupé décalé est parti mais, ses œuvres continuent d’exister. Outre sa famille, ses trophées et sa musique, le Daïshikan a laissé aussi derrière lui, la yorogang. Les membres de ce courant, créé par le Yôrôbo, entendent poursuivre les œuvres de leur mentor.

«Nous ne voulons pas la disparition des œuvres d’Arafat Dj. Nous, membres de la YoroGang avons décidé continuer le travail de Didier. Nous sommes une structure organisée qui produit des artistes dont Yvan Trésor, Ali le Code, Abomé l’éléphant, Zukouon… Nous allons booster la carrière de nos artistes et mettre sur le marché de façon progressive, les chansons déjà enregistrées par Arafat Dj », a confié Landry Agban, le manager d’Arafat Dj et responsable de la YoroGang, a Abidjanshow.

Pour ce dernier, le feu artiste ne sera pas oublié de sitôt. Outre ses œuvres, il s’engage à commémorer l’artiste, à rappeler aux ivoiriens, aux fans et à la musique africaine, que le Daïshikan était et reste un grand homme.

«Nous nous engageons à s’investir un peu plus dans l’événementiel avec l’organisation de concerts en hommage à Arafat Dj et autres. Et cet effet, chaque mois d’août, nous organiserons 3 jours de fête au stade de Cocody Angré. Un concert sera organisé chaque 26 décembre pour célébrer l’anniversaire du Daïshikan», a renseigné le manager.

Ce dernier a, par ailleurs remercié l’État ivoirien pour avoir honoré à juste titre Houon Ange Didier alias Arafat Dj.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here