Entendu hier par le juge : Adama Gaye se bat pour une Lp

0
91

Inculpé pour publication d’écrits contraires aux bonnes mœurs et offense au chef de l’Etat, le journaliste Adama Gaye a été entendu hier par le Doyen des juges pendant 4 heures de temps. Il a maintenu devant le magistrat-instructeur certains propos en niant évidemment les insultes. Après ce face-à-face, ses avocats ont introduit une demande de liberté provisoire qui sera appréciée par le juge, qui dispose de 5 jours pour statuer.

Le journaliste Adama Gaye, cueilli chez lui par des éléments de la Division des investigations criminelles (Dic), a été placé sous mandat dépôt à cause de ses posts sur Facebook, qui l’ont perdu et sont à l’origine de son inculpation pour publication d’écrits contraires aux bonnes mœurs et offense au chef de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here