OCTOBRE ROSE – Le cancer en progression au Sénégal

0
468

En marge de la cérémonie de remise de 200 bons de mammographie aux femmes du ministère du Développement durable tenue hier à Diamniadio, la présidente de la Lisca a confié que le cancer est légèrement en progression au Sénégal.

Le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale a procédé, hier, à la remise de 200 bons de mammographie à l’ensemble du personnel féminin de la sphère ministérielle de Diamniadio, surtout le personnel d’appui. Une occasion saisie par la présidente de la Ligue sénégalaise contre le cancer (Lisca) pour déclarer que le cancer n’est pas en recul.

Selon le docteur Fatma Guenoune, le nombre de femmes atteintes de cancer a légèrement augmenté. C’est d’ailleurs pourquoi elle a beaucoup salué la décision prise par le gouvernement du Sénégal de rendre gratuite la chimiothérapie, même si, jusqu’ici, la radiothérapie et l’intervention chirurgicale sont toujours payantes. Concernant les soins palliatifs, la présidente de la Lisca a signalé que les malades atteints de cancer peuvent en bénéficier.

D’ailleurs, renseigne-t-elle, l’Institut du cancer dispose d’un médecin responsable de ces soins.

Du côté du ministère du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, on fait savoir que le département n’a pas voulu être en reste dans la campagne contre le cancer du sein et du col de l’utérus. ‘’Le ministère a voulu privilégier cette cible qui travaille tous les jours dans ses différents services’’. Un geste que le docteur Fatma Guenoune salue à sa juste valeur. ‘’Nous nous réjouissons de constater que le ministère se soucie de l’état de santé de son personnel féminin. C’est un geste à saluer… Déjà, deux cents femmes à dépister, c’est important’’, déclare-t-elle. Avant de soutenir qu’entre 2010 et 2018, 12 000 bons de mammographie ont été distribués à la gent féminine.

PAPE MOUSSA GUEYE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here