Jérusalem : une découverte archéologique qui bouleverse notre connaissance sur le néolithique

0
263

Comme souvent, la découverte fut le fruit du hasard, sur le chantier d’une nouvelle route, à 6 km de Jérusalem (Israël). On y a découvert un site archéologique d’une ampleur et d’une richesse insoupçonnées, enfoui depuis des millénaires à quelques mètres à peine sous la surface. Pour Jacob Vardi, archéologue membre de l’Autorité des antiquités d’Israël, il s’agit du couronnement d’une carrière déjà bien remplie. Tout ce qui peut avoir le moindre intérêt archéologique est soigneusement mis de côté. Dès le premier coup de pelle, les archéologues ont compris que ces fouilles allaient éclairer d’un jour nouveau ce qu’ils savaient de l’époque néolithique dans la région du Levant.
Une découverte incroyable

Plus de 300 personnes se sont relayées. Elles ont récolté des dizaines de milliers d’objets. Parmi eux, une statuette représentant un bœuf ou un taureau, un bracelet, un pendentif en forme de tête humaine retrouvé dans une tombe… Mais ce qui a le plus de valeur aux yeux des scientifiques, ce ne sont pas les sculptures, mais bien un plat de lentilles. “Pour nous, c’est une preuve indiscutable de leur mode de vie. Ces lentilles que nous avons retrouvées par milliers dans un grenier à grains constituent une découverte incroyable. Elles sont carbonisées, c’est pour cela qu’elles sont bien conservées alors qu’elles ont 9 000 ans”, souligne Jacob Vardi. Bientôt, les travaux de construction reprendront et les ruines seront recouvertes par des engins de terrassement. Désormais, c’est au musée qu’on pourra admirer les trésors qu’elles recelaient.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here