Les étudiants de l’Uadb passent à la vitesse supérieure : Le recteur réquisitionne les Forces de l’ordre

0
132

Les étudiants de l’Université Alioune Diop de Bambey (Uadb) ne décolèrent pas. Après avoir barré la RN3 et délogé tous les élèves de la ville, ils ont poussé l’autorité rectorale à prendre ses responsabilités : elle a réquisitionné les Forces de l’ordre avec autorisation d’accéder aux campus pour éviter que les choses ne dégénèrent et prennent une autre tournure et permettre au Pats de rejoindre aussi leurs bureaux.
Depuis 48 h, les étudiants de l’Uadb ont décidé de hausser le ton pour contraindre les autorités à entendre leurs revendications à savoir la construction de nouveaux pavillons, l’achèvement des travaux du restaurant universitaire. Omar Diallo Diouf, porte-parole du jour, président de la coordination des étudiants de l’Uadb, ils ont bloqué le portail de l’établissement pour interdire l’accès aux autorités administratives et bloquer toutes les activités pédagogiques au niveau de l’université et paralyser le système éducatif de Bambey. Et M. Diouf a déclaré le directeur du Crous «personae non grata» au sein de l’université après que la coordination qu’il dirige a décrété une grève illimitée à la veille de l’orientation des bacheliers qu’il compte bloquer. «Tant que les problèmes sociaux de l’établissement ne seront pas réglés, nous n’accepterons pas l’arrivée d’autres pensionnaires», tonne M. Diouf, qui estime que les autorités «sont incompétentes pour apporter des solutions aux problèmes liés aux logements, à la restauration, au manque d’eau entre autres. Sans compter que les blocs sanitaires sont impraticables». Jusqu’ici, le recteur et le directeur du Crous n’ont pas fait de déclarations pour essayer de décanter la situation.

Correspondante

Par Oumy LY Correspondante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here