Renouvellement des instances du Sutsas : Mballo Dia Thiam réélu

0
101

Le Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) a élu son nouveau Bureau exécutif national (Ben) à l’occasion de son neuvième congrès ordinaire. Selon le secrétaire national chargé de la Communication du syndicat, Mballo Dia Thiam a été largement réélu. «Au décompte des voix, Mballo Dia Thiam a obtenu 111 sur 155 voix, soit 71,61% des électeurs», relate le secrétaire général. Qui ajoute que le candidat malheureux Pape Mor Ndiaye, constatant la razzia, n’a trouvé comme parade que d’évacuer les lieux avec ses 39 délégués souteneurs dont 27 de la région de Thiès, 10 de Matam et 2 de Dakar (1 de l’hôpital de Pikine et 1 de l’hôpital Le Dantec). A la suite de quoi, poursuit-il, les opérations se sont poursuivies et un bureau de 45 membres a été élu.

Par ailleurs, le secrétariat national confie que les six secrétaires généraux régionaux non élus deviennent d’office des membres es-qualité, conformément aux textes du Sutsas. Ce qui porte le nombre de membres du Ben à 51. «Ceux qui réclamaient un rajeunissement des instances du Sutsas ont été bien servis, car 46 des 51 membres du Ben sont constitués de jeunes, soit un taux de rajeunissement de 90,19%, bien que cela ne soit une obligation, car toutes les générations sont d’égale dignité et aucun argument légal ne pourrait justifier l’exclusion d’une catégorie», précise le texte liminaire lu lors de leur point de presse d’après-élection.

Le document informe que le poste de secrétaire général national adjoint est occupé par le secrétaire national des jeunes du Sutsas sortant, présentement chargé des Jeunes de l’Unsas, en la personne de Yakhokh Fall. Quant à la représentation régionale au nouveau Ben, détaille-t-on, 12 des 14 régions ont obtenu au moins un poste électif dans le bureau et pour les deux autres qui avaient boudé (Thiès et Matam), leurs secrétaires généraux deviennent des membres es-qualité du Ben et siègeront en même temps que les autres avec les mêmes droits et prérogatives que les autres élus. Le chargé de la communication laisse entendre qu’en attendant la finalisation de la plateforme issue du congrès, les grands chantiers ont pour noms le recrutement dans la Fonction publique, le renouvellement des contrats, le système indemnitaire, la formation continue, les intégrations dans les statuts respectifs, l’application de la loi d’orientation sociale, l’élaboration de la loi d’orientation familiale, la dette hospitalière, entre autres. «Le Ben appelle à la sauvegarde de notre patrimoine national, le Sutsas, à la sérénité et au calme à ceux qui auraient ressenti de la frustration après le vote, la démocratie étant la loi de la majorité dans nos prises de décisions, dans le respect de la minorité», lance-t-il enfin à l’endroit de tous membres du syndicat.
Stagiaire

Par Bineta DIA : stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here