PROMOTION DE LA BIOMASSE: La Chine va installer un centre de formation au Sénégal

0
550

Les perspectives dans le secteur de l’énergie sont prometteuses. Surtout dans le domaine de la biomasse. A preuve, la République populaire de Chine et l’Agence pour l’Economie et la Maîtrise de l’Energie (AEME) ont signé un Mémorandum d’entente (MOU) pour la mise en place d’un centre de formation pour la promotion de la biomasse au Sénégal.

Le Mémorandum d’entente a été signé lors de la cérémonie de clôture du «Séminaire bilatéral sur la promotion de la biomasse pour la République du Sénégal».

En acceptant de signer un Mémorandum of Understanding avec l’Agence pour l’Économie et la Maitrise de l’Energie (AEME), pour le transfert de technologies, la formation et la réalisation de projets pilotes dans un premier temps, BIOMA est dans de bonnes dispositions pour pérenniser et renforcer ce cadre de coopération entre la chine et le Sénégal dans ce secteur, a souligné le Directeur Général Saer Diop qui ajoute que cela renforce très fortement la coopération sino sénégalaise qui à ce stade est très fructueuse.
«Ce partenariat de très longue date entre nos deux états a donné naissance à de grands projets d’envergure pour le Sénégal», informe toujours Saer Diop, Directeur Général de l’Aeme.

A ce titre, il a salué l’institut BIOMA qui pendant tout ce séminaire, a mis à la disposition des participants, toutes les ressources humaines et matérielles nécessaires pour une formation de qualité.

Toujours dans son intervention, le directeur général de l’AEME a rappelé que la promotion de la Biomasse demeure une opportunité incontournable pour la maitrise de l’énergie, la préservation de l’environnement et la gestion des sols pour une agriculture durable. «En effet, de 2500 biodigesteurs domestiques installés au Sénégal à ce jour et à plus de 45 millions de biodigesteurs installés en Chine sans compter les projets de moyennes et grandes tailles, nous allons rentrer chez nous avec le ferme conviction d’avoir trouvé ici en Chine le modèle de développement de la biomasse qui va certainement nous convenir et comptons sur ce partenariat pour de vastes programmes d’investissement entre nos états sur ce secteur», conclut Saer Diop.

Accueil

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here